1917 : le roman vrai de la révolution russe PDF

La maison des Holstein-Gottorp, une branche de la maison d’Oldenbourg, son héritière 1917 : le roman vrai de la révolution russe PDF les femmes, lui a succédé en relevant le nom de Romanov. Cette famille de boyards tient son nom de Roman Zakharine, dont la fille Anastasia a épousé le tsar Ivan IV le Terrible.


Article détaillé : arbre généalogique de la dynastie des Romanov. La descendance des premiers Romanov s’éteint en 1762 avec la mort de l’impératrice Élisabeth Ire la Clémente. Il devient ainsi empereur de Russie, bien que le terme de tsar reste couramment utilisé en Russie et dans le reste de l’Europe. Article détaillé : Pierre Ier de Russie. Pierre Ier de Russie peint par Paul Delaroche. Il a profondément réformé son pays et a mené une politique expansionniste qui a transformé la Russie en puissance européenne. Dès 1731, Voltaire écrivit de Pierre Ier qu’il était beaucoup plus grand homme que le roi de Suède Charles XII, qui fut son grand adversaire.

Par le traité de Constantinople, les Russes obtinrent Azov et Taganrog et le droit d’avoir un ministre permanent en Turquie. Cette campagne marqua la première offensive militaire réussie par l’armée russe sur un sol étranger depuis plusieurs siècles et établit la Russie comme étant un pays important dans la politique européenne. Article détaillé : Pierre II de Russie. Article détaillé : Anne Ire de Russie.

Fils d’Anna Léopoldovna et d’Antoine-Ulrich Brunswick-Wolfenbüttel, il est désigné comme héritier du trône par sa grand-tante Anne Ire. Article détaillé : Élisabeth Ire de Russie. Article détaillé : Pierre III de Russie. Il devint donc le premier souverain russe de la branche de Holstein-Gottorp, branche qui reprit le nom de Romanov et qui régna sur la Russie jusqu’en 1917. Portrait de Catherine II de Russie par Dmitri Levitsky, années 1780. Figchen, puis La Grande Catherine, est impératrice de Russie à partir du 28 juin 1762.