A la découverte des océans PDF

GN-z11 ne A la découverte des océans PDF pas un monstre cosmique. Sa masse est estimée à 1 milliard de fois celle du Soleil, un chiffre à comparer avec les centaines de milliards de masses solaires de la Voie lactée. Elle est aussi 25 fois plus petite que notre galaxie. La découverte de GN-z11 nous montre que notre connaissance du jeune Univers est encore très limitée, concède avec modestie Ivo Labbé, lui aussi de l’université de Leyde.


Dès l’Antiquité, des marins audacieux se lancent sur les mers Océane. Ils en longent d’abord les côtes. Au haut Moyen Age, les Vikings, en quête de terres nouvelles et d’aventures, traversent l’Atlantique Nord. En 1487, Barthélémy Diaz double le cap de Bonne-Espérance. Dix ans plus tard, Vasco de Gama atteint les Indes. Ainsi les Portugais s’assurent-ils le monopole du commerce dans l’océan Indien. A la même époque, les souverains espagnols chargent Christophe Colomb de trouver une route maritime à l’ouest qui le mènerait aux Indes. Et c’est ainsi qu’il découvre un nouveau continent auquel on attribuera le prénom d’Amérigo Vespucci. Au début du XVIe siècle, la découverte par Balboa de l’océan Pacifique conduit Magellan à accomplir le premier tour du monde. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Hollandais, Français et Anglais, en quête d’un hypothétique continent austral, explorent le Pacifique. Les expéditions ont un but avant tout scientifique. Après les grands voyages de circumnavigation vient le temps de l’exploration sous-marine des océans. Des instruments et engins de haute technologie permettent de scruter leur fond, de le décrire et d’effectuer des mesures dans le but d’établir sous peu des prévisions océanographiques à l’échelle de la planète.

Comment GN-z11 s’est formée reste quelque peu mystérieux pour l’instant. Dans cette dernière phrase, ce qui compte le plus est le  pour l’instant . Il faut beaucoup de certitudes pour affirmer que la galaxie existait  400 millions d’années seulement après le Big Bang , sachant que le Big Bang n’est qu’une théorie mal démontrée. Il serait sans doute judicieux de votre part de nous donner des éléments soutenant cette affirmation pour le moins péremptoire.

De nous dire par exemple d’où vient le fond diffus cosmologique, comment résoudre autrement les équations d’Einstein qu’avec une singularité initiale, etc. On aurait trouvé une galaxie qui existait 1 heure après le big bang vous y croirez aussi ? Non, une galaxie ce ne sont pas  des etoiles, des planetes qui tournent autour et tout le reste . Une galaxie est un système d’étoiles et à cette époque on ne s’attend pas qu’elles aient des planètes. Il s’agit ici d’une galaxie parmi de très nombreuses connues dans l’Univers distant, mais c’est une pour laquelle la distance est connue le plus précisément. Et comment savez-vous que cette lumière correspond à une galaxie ?

Commencez par faire un doctorat un physique et ensuite une specialisation en cosmologie. Puis paluchez vous les 60 pages d’etude qui vont etr epublie dans une revue qui fait la difference entre une galaxie et un ariagne sur l’objectid du telescope. Et quand vous aurez totu analysé et en aurait conclu qu’il ne s’agit pas d’une galaxie alors on écoutera votre point de vue. D’ici la allez donc chercher les complaoteurs de l’aterissage sur la lune au lieu de nous ennuyer avec vos inepties. Et c’est comme ça qu’on le sait. Tout simplement parce qu’en pointant le télescope dans la direction de la galaxie que l’on voit, c’est bien sa lumière qui arrive. Donc elle dit qu’une galaxie peut exister a 400 millions d’annees apres le big bang.