A mes frères des rues PDF

Sujet : Poilu, Velu et Barbu, trois frères boucs, décident d’aller manger de l’herbe sur la montagne de l’autre côté du torrent où habite un affreux troll. C’est toute une aventure car l’horrible Troll mange tous ceux qui passent sur le pont. Exploitation pour PS et MS réalisée et proposée par Sophie Lefever qui enseigne à Oslo en Norvège dans un Lycée français. Les images et la typographie de cet album sont attrayantes et la palette de couleurs qui se situe dans les teintes de A mes frères des rues PDF, brun, orange et jaune donne à l’ogre un caractère encore plus effrayant.


Ce texte tendre et sensible constitue une dénonciation d’une grande virulence du sort des enfants des rues en Afrique. Premier livre de ce jeune auteur sénégalais de 34 ans qui a toujours aimé écrire, surtout sur la vie quotidienne de son pays.

L’histoire est inspirée d’un conte populaire norvégien datant du XIXe siècle. C’est une histoire à raconter au printemps, il faut la situer dans un paysage norvégien, de montagnes, de maisons en bois dont le toit est recouvert d’herbe et de fleurs, de torrents enjambés par des petits ponts, de chutes et de cascades. Les animaux enfermés tout l’hiver ont hâte de brouter l’herbe grasse dans les prés fleuris au printemps. Les trolls sont bien connus des enfants en Norvège, ils sont généralement énormes, sales, laids et malfaisants. Ils ont des oreilles pointues, une queue et 4 orteils à chaque pied. Ils explosent s’ils sont touchés par un rayon de soleil et se transforment en pierre s’ils sont mouillés ce qui explique qu’ils sortent surtout à la nuit tombée et par temps sec !

Ce conte est populaire auprès des enfants, largement diffusé dans les maternelles et même dans les écoles primaires. Les 3 boucs » en s’aidant du référent individuel de Valérie pour les GS. GS aux quatre proposées, je les envoie au cas ou cela vous intéresserait. Avant les vacances, nous avons travaillé sur les trois boucs. J’ai utilisé les fiches que tu avais mises en ligne pour cet album.