A table ! avec les héros du Père Castor PDF

Statues des Dioscures au sommet de la Cordonata capitolina à Rome. Symboles grecs A table ! avec les héros du Père Castor PDF la figure indo-européenne des dieux jumeaux, les Dioscures sont le symbole des jeunes gens en âge de porter les armes.


Les héros du Père Castor t’invitent à leur table !

Une sélection des plus savoureux Classiques du Père Castor en 11 recettes : le pique-nique du Petit hérisson partageur, la charrette du maraîcher de Victor Tropetit, les spaghettis du Cheval Bleu, les gougères au fromage de La famille Rataton, l’omelette aux pommes de terre de La maison toute de travers, la galette des rois de Roule galette, le gâteau à étages d’Un gâteau 100 fois bon, la tarte aux mûres du Grand Cerf, la recette du Petit bonhomme de pain d’épice, les rochers cocos d’Une histoire de singe et les délicieux oeufs au chocolat du Premier oeuf de Pâques.
Un support astucieux pour suivre les recettes tout en cuisinant : un livre-valise transformable en chevalet, une cuillère en bois offerte dans une pochette aux couleurs du Père Castor, des conseils et des astuces pour réaliser facilement les recettes des héros du Père Castor !

La légende établit que leur mère Léda, qui se serait unie avec Zeus métamorphosé en cygne, aurait pondu deux œufs : l’un contenant Pollux et Hélène, fils de Zeus et un deuxième contenant Castor et Clytemnestre, descendants de Tyndare. Castor et Pollux prennent part à la chasse du sanglier de Calydon et à l’expédition des Argonautes. Ils enlèvent les filles de Leucippe, Hilaire et Phébé, à la suite de quoi une bataille s’engage contre les frères Idas et Lyncée. Ces derniers trouvent la mort, de même que Castor.

Castor, fort épris de chasse, s’attacha particulièrement à une espèce de chien qui prit le nom de castoride — nommée d’après lui, une race à unique représentante. La version majoritaire du mythe, dans laquelle les jumeaux ont un destin particulier, se trouve pour la première fois dans l’Odyssée. Selon la version qui fait de Castor un mortel et de Pollux un demi-dieu, celui-ci, à sa mort, voit son père lui proposer l’immortalité, mais il refuse que son frère Castor demeure aux Enfers en raison de son état de mortel. Castor étant le prototype du dompteur de chevaux, et Pollux, celui du boxeur : Kastôr dompteur de chevaux et Polydeukès invincible au pugilat. Leur principal lieu de culte est Sparte et la ville voisine de Thérapné. Ils sont vénérés lors des Théoxénies : on dresse pour eux une table et une banquette avec deux coussins, ainsi que deux amphores contenant un mélange de grains.