ABSOLUTE DIRECTORS Le temps de la décadence PDF

Spector a été un pionnier des groupes vocaux féminins dans les années 1960, et a produit plus de 25 succès du Top 40 américain dans la période 1960-1965. Phil Spector nait, le 26 décembre 1939, ABSOLUTE DIRECTORS Le temps de la décadence PDF une famille juive de la classe moyenne, à New York, dans le quartier du Bronx. Son grand-père a émigré de Russie avec le patronyme  Spekter , puis a anglicisé son nom en  Spector  une fois installé aux États-Unis.


Le moteur pétaradant déchirait la nuit dans un magma de cliquetis dissonants. Ils roulèrent à fond la caisse sur une route désaffectée caressant l’espoir de percuter de plein fouet un semi-remorque qui aurait eu la miraculeuse idée de leur griller la priorité. Les Schrader, bien décidés à en finir avec leurs névroses, venaient de commencer une séance de roulette russe à bord de leur bagnole. Ils étaient déterminés à rejoindre un monde qualifié de meilleur, l’historique mortifère de la famille ayant déjà fait ses preuves sur le plan statistique. La scène ressemble à s’y méprendre au final du Thelma et Louise de Ridley Scott. Paradoxalement, Leo semblait avoir la tête ailleurs, comme perdu dans des pensées hors sujet au vu de l’étrange contexte. La tension était extrême. Le moteur de la Chevrolet faisait un tel baroufle qu’on aurait juré le bruit d’un Spitfire en piqué dans la nuit du blitz anglais. Paul regardait droit devant lui et marmonnait des banalités, du genre tirades existentielles quand on n’a plus grand-chose à dire et très peu de temps à vivre. Subitement, Leo se mit à gueuler, tentant de couvrir de sa voix les décibels de la mécanique en surrégime. L’intervention inopinée de Leo gâcha les précieuses secondes que savourait Paul, celles, si délicieuses, qui précèdent le grand saut vers l’inconnu.

Il commence sa carrière en 1958 en tant que chanteur du groupe The Teddy Bears. 1 des charts aux États-Unis, alors qu’il n’est âgé que de 19 ans. Il passe ensuite rapidement derrière les consoles et commence à produire. Il compose le titre Little by Little avec Nanker Phelge, titre qui apparaît dans le premier album des Rolling Stone en 1963.

Then He Kissed Me, Da Doo Ron Ron, He’s a Rebel, Baby I Love You ou Unchained Melody. Tina Turner en 1966, il se retire provisoirement de la profession, ne faisant plus que des apparitions occasionnelles. En début de carrière, le célèbre groupe britannique Les Beatles a souvent interprété sur scène la chanson To Know Her Is to Love Her qu’on peut retrouver sur le disque Live at the BBC et le bootleg Live! Spector participe ensuite aux albums solo de John Lennon, dont Plastic Ono Band en 1970, Imagine en 1971. C’est à cette époque, en 1973, qu’il divorce de son épouse Ronnie. En 1974, victime d’un très grave accident de voiture, il subit 300 points de suture au visage et 400 autres derrière le crâne. Il portera par la suite toutes sortes de perruques plus extravagantes les unes que les autres.

En 1977, Spector produit et co-écrit un album avec Leonard Cohen. Généralement fortement impliqué dans le mixage, Cohen est interdit de salle de montage et menacé par Spector avec une arbalète. En 1980, Spector produit également l’album End of the Century pour le groupe punk rock les Ramones, mais son comportement lunatique crée une tension que la moitié du groupe a du mal à accepter. Spector ne fera plus par la suite que des apparitions publiques irrégulières, jouant de sa légende. En 2003, il fait un retour en produisant deux chansons du groupe anglais Starsailor. House of Blues à West Hollywood où travaille comme hôtesse l’ancienne actrice de série B, Lana Clarkson. En mars 2009, il est inculpé pour homicide involontaire.

Il fait appel mais sa condamnation à 19 années de prison est confirmée, le 2 mai 2011, par une Cour d’appel californienne. Spector a lui-même supervisée, contient la plupart des productions de l’époque-phare de sa carrière. En 1969, Phil Spector incarne un dealer de drogue dans le film Easy Rider de Dennis Hopper. En 1974, le personnage de Swan du film Phantom of the Paradise, de Brian De Palma, est inspiré de Phil Spector. En 2013, Al Pacino joue le rôle de Phil Spector dans un téléfilm écrit et réalisé par David Mamet et diffusé sur HBO. Le récit se concentre sur le procès Lana Clarkson.