Accidents vasculaires cérébraux PDF

Leur efficacité et leur innocuité font l’objet de controverses. Ces molécules sont efficaces dans la diminution du taux de cholestérol dans le sang, accidents vasculaires cérébraux PDF particulier le taux de LDL-cholestérol.


Longtemps négligés par les responsables de la santé, méconnus du grand public, et misérablement financés en terme de recherche, les accidents vasculaires cérébraux commencent enfin à être reconnus pour ce qu’ils sont : un véritable fléau responsable de 9 % des décès dans le monde, première cause de handicap acquis et deuxième cause de démence. La lutte contre ce fléau, qui risque de se transformer en véritable épidémie avec l’augmentation de la longévité, ne concerne pas que les neurologues, elle est l’affaire de tous : généralistes, gériatres, cardiologues, diabétologues, neurochirurgiens, radiologues, réanimateurs… Tous trouveront dans cette nouvelle édition, deux fois plus volumineuse et illustrée que la précédente publiée il y a déjà 16 ans, la synthèse des connaissances actuelles concernant ce domaine en pleine évolution que constituent les accidents vasculaires cérébraux. Le Traité de Neurologie est né de la volonté de neurologues de la communauté francophone de mettre à la disposition de leurs collègues des connaissances qui sont trop souvent dispersées dans des ouvrages spécialisés, rançon de l’évolution naturelle de la discipline. Le choix de l’édition par fascicules répond à un double objectif : permettre la parution d’ouvrages consacrés à des pathologies regroupées par grands thèmes, sous l’autorité d’un ou de plusieurs coordinateurs, et faciliter ultérieurement leur réédition sans nuire à l’ensemble. Le Traité de Neurologie constituera, du fait du nombre et de la diversité de ses fascicules, un ouvrage de référence en neurologie, reflet de la richesse et de la vitalité de cette discipline.

L’intérêt et l’utilité des statines sont actuellement contestés par un certain nombre de chercheurs et de cliniciens, dont le cardiologue Michel de Lorgeril qui dénonce le conflit d’intérêt entre les médecins experts recommandant l’emploi des statines et l’industrie pharmaceutique. Philippe Even explique ainsi que le cholestérol n’aurait pas de rôle dans les maladies cardiovasculaires, ce qui est, précise-t-il, à contre courant des habitudes prises. Anne Georget, exposant la thèse que la nocivité du cholestérol aurait été artificiellement établie par des statistiques manipulées et qu’une grande partie des études cliniques serait financée par les laboratoires pharmaceutiques. Il existe deux types de statines : les hydrophiles et les hydrophobes. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Les autres effets probables seraient une réduction de la progression de la plaque athéromateuse, des marqueurs vasculaires de l’inflammation et une amélioration de la dysfonction endothéliale.