Affections oculaires héréditaires ou à prédisposition raciale chez le chien PDF

Chez les mâles, la hauteur au garrot est égale ou à peine supérieure à celle du sommet de la croupe au sol. Affections oculaires héréditaires ou à prédisposition raciale chez le chien PDF les femelles ces hauteurs sont égales. Utilisation : lévrier de chasse, de course et de poursuite à vue sur leurre.


C’est un très beau lévrier, grand, élancé, élégant, à l’allure aristocratique. Il peut être dangereux au combat car il est puissant et courageux. Sa taille va de 75 à 85 cm au garrot, pour les mâles, et de 68 à 78 cm au garrot pour les femelles. Les origines du barzoï sont lointaines et controversées. Laïka, chien de type spitz, à poils longs, originaire de Russie septentrionale, utilisé notamment pour la chasse et le trait.

D’autres croisements sont sans doute intervenus par la suite. Selon une chronique, Anne de Kiev, fille de Iaroslav le Sage, grand-prince de Kiev, qui épousa en secondes noces le roi Henri Ier, était escortée de trois lévriers: un noir, un gris et un fauve. Elle se trouve dans un ouvrage intitulé Les Règles de la chasse avec le lévrier à poil long, rédigé par Christian von Lessing, de Riga. Mais l’abolition du servage de 1861, lui porte un premier coup presque fatal. Les propriétaires terriens perdent une importante main-d’œuvre gratuite. Les neuf-dixièmes des équipages de chasse sont liquidés , écrit Artem Boldarev. 1870, le barzoï se dissémine peu à peu dans le monde entier.

On commence à le connaître en Angleterre, en France, en Amérique et ailleurs. Toutefois, la morphologie de certains individus donne matière à discussion. Les types sont très variables, souvent abâtardis. Sa meute restera la plus célèbre et sans doute la plus belle parmi toutes les autres dont l’histoire a retenu le nom. Malheureusement, la révolution russe de 1917 va quasiment anéantir le barzoï dans son pays d’origine. Par chance, les nombreux individus exportés précédemment – en particulier de Perchino – dans plusieurs pays d’Europe et même aux États-Unis permettront de sauver la race. Le barzoï a été très à la mode dans la société de l’entre-deux-guerres.

La Gazette no 9, illustration de George Barbier. Couverture du programme du Music-Hall Moulin Rouge, de l’année 1926, signée Charles Gesmar, représentant Mistinguett et trois barzoïs. Couverture du programme du music-hall Moulin Rouge, de l’année 1926, signée Charles Gesmar, représentant Mistinguett et trois barzoïs. Puis il est retombé dans un semi-oubli, après la Seconde Guerre mondiale. Le barzoï est un animal doux, calme, réservé – notamment avec les gens qu’il ne connaît pas.