Aspects de l’anti-communisme PDF

2011-2012 : REPRISE DE LA CRISE ! Tous les chemins du marxisme mènent à Moscou ! Le terme d’anticommunisme aspects de l’anti-communisme PDF, au sens large, l’ensemble des attitudes d’opposition ou d’hostilité envers les aspects théoriques ou pratiques du communisme : l’anticommunisme peut se traduire sous forme de simple prise de position, de discours politique structuré, d’action ou de propagande.


Le terme  anticommunisme  est employé, selon les époques et les contextes, pour qualifier l’opposition aux théories marxistes ou communistes elles-mêmes, ou aux mouvances et partis politiques s’en réclamant, ou bien à la pratique politique des régimes communistes. Le terme d’anticommunisme recouvre un ensemble extrêmement divers d’attitudes politiques, dont les motivations varient largement en fonction des milieux politiques et des groupes sociaux concernés. Un nombre important de formes d’anticommunismes se développent alors, la diversité même de l’anticommunisme en tant qu’objet historique rendant son étude difficile. Le terme d’anticommunisme désigne en effet non plus uniquement l’opposition théorique à l’abolition de la propriété privée, mais les multiples formes d’opposition à la réalité politique connue sous le nom de communisme, que cette attitude implique ou non une hostilité de principe au sens originel du mot. Léon Blum, dénoncent les pratiques autoritaires des régimes communistes et proclament leur attachement à un socialisme démocratique. Peuvent éventuellement s’y ajouter des anarchistes ayant pu être séduits par l’aspect de révolution totale du communisme, mais hostiles au système communiste mis en place en URSS.

L’extrême droite s’oppose ainsi à un concurrent direct, notamment les totalitarismes fasciste et nazi dont les ambitions expansionnistes se heurtent de plein fouet à celles du communisme soviétique. Des défenseurs du capitalisme comme Friedrich Hayek ou Milton Friedman estiment quant à eux qu’il est impossible de conjuguer communisme et liberté individuelle. CIA, ou être assimilés au néofascisme, voire au néonazisme. Le mot communisme est alors rattaché pour l’essentiel à la famille politique socialiste, dont il représente à la fois un concept et une tendance radicale : il est compris dans son sens originel d’abolition de la propriété privée.