Avenir des Agricultures Françaises PDF

France, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. En 2017, l’AFD a consacré 10,4 milliards d’euros au financement de projets dans des pays en avenir des Agricultures Françaises PDF, émergents, et en faveur de l’Outre-mer français.


Le groupe AFD finance et accompagne environ 3600 projets de développement. Son siège social se trouve à Paris. L’AFD est l’héritière de la Caisse centrale de la France Libre créée par l’ordonnance de Charles de Gaulle du 2 décembre 1941 à Londres. Le rôle de la caisse se limitait à celui d’un institut d’émission monétaire et du Trésor public. Un peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, Pierre Mendès France, ministre des Finances, décide de transformer la caisse en la chargeant du financement du développement économique et social de l’outre-mer.

2001-2010 : Outre la hausse sensible de ses financements, la décennie 2001-2010 a vu la diversification des instruments financiers utilisés par l’AFD : subventions, certes, mais aussi prêts très « concessionnels » ou sans bonifications, fonds d’investissement, fonds de garantie et partenariats. 2013 : Anne Paugam succède à Dov Zerah à la direction de l’Agence. En tant qu’établissement de crédit spécialisé, l’AFD est soumise à  la loi bancaire notamment en matière de partage de risques. L’AFD est une institution financière publique. Elle conjugue ainsi les fonctions de banque de développement et d’agence de mise en œuvre de la politique d’aide publique au développement de la France. Contribuer au développement des départements et des collectivités d’outre-mer ainsi que de la Nouvelle-Calédonie.

En outre-mer, l’AFD conduit, pour le compte de l’État, une politique de soutien aux collectivités publiques et de financement de l’économie. L’AFD agit depuis plus de soixante ans pour favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’outre-mer. Une large gamme d’instruments financiers et techniques répond aux différents besoins des pays :subventions, garanties, prises de participation, prêts aidés, prêts à condition de marché et assistance technique. Elle développe des partenariats financiers et intellectuels avec d’autres bailleurs de fonds et contribue, en lien avec ses tutelles, à l’élaboration des politiques publiques et à l’influence française dans la sphère du développement.