Barbarie et Philosophie PDF

Neuville pour L’Histoire barbarie et Philosophie PDF France depuis les temps les plus reculés jusqu’en 1789 de Guizot, vol. Le mot barbare a en français plusieurs significations.


Certains philosophes dénoncent la collusion actuelle entre science et barbarie, la complexité culturelle du monde moderne. « Copyright Electre »

Pour Thucydide,  barbare  possède aussi un sens technique : celui des valeurs locales opposées aux valeurs universelles recherchées par le civilisé, par exemple celles faisant primer l’intérêt d’un clan au détriment de l’intérêt commun, du  bien public . Hérodote rapporte que  Les Égyptiens appellent barbares tous ceux qui ne parlent pas leur langue. Hérodote poursuit  Presque tous les noms des dieux sont venus d’Égypte en Grèce. Le terme ne désignait donc pas des peuples moins  civilisés  puisqu’il était utilisé pour les Perses et les Égyptiens, par exemple. Par extension, cette différence linguistique donnera une vision négative, distante, de l’autre, l’étranger non par la géographie, mais par la culture.

Celle-ci se retrouvera dans la définition transmise par les Grecs au monde romain. Ces migrations de peuples germaniques ayant envahi l’empire à partir de 406 sont considérées comme un déferlement de la barbarie destructrice sur la civilisation. Le schisme de 1054 met l’église de Rome sous la protection des rois germaniques mais l’isole par rapport aux quatre autres patriarcats, et, dès lors, cette église va construire sa légitimité en transformant la définition du  barbare  en celui qui n’est pas catholique. Dans l’empire bâti par Charlemagne, un autre terme de sens semblable à  barbare  apparut avec le  Sarrasin .

On emploie à cette époque une variante du terme pour désigner les pirates méditerranéens issus de pays à majorité musulmane : les  Barbaresques . L’avance technique et conceptuelle de l’Europe au sortir du Moyen Âge amène ses habitants à développer un sentiment de condescendance à l’égard des autres peuples qu’ils découvrent, à la suite de leurs lointaines expéditions. Pour autant, Montaigne ne récusait pas le concept de barbarie. Poster de propagande pour la conscription dans le contingent américain, Première Guerre mondiale. Les Alliés exploitent l’image de  barbarie  en instillant l’idée de germanophobie dans le conflit en cours.

Ils pensent alors que les barbares ont ravagé les merveilles de l’Empire romain et que le patrimoine antique doit être réhabilité. Cette assertion montre comment l’épithète idéologique mène à des oxymores lorsqu’il est employé. Ce terme englobe donc tout ce qui a pu causer du tort à l’Occident en général, en particulier à l’Occident chrétien. Le terme  Barbarie  désigne une région étrangère et inconnue, évoquée dans le nom de l’espèce canard de Barbarie. Celui-ci est originaire d’Amérique du Sud, et était donc inconnu en Europe avant la découverte de l’Amérique. Bruno Dumézil, Les Barbares expliqués à mon fils, éditions du Seuil, 2010, p.