Baselitz PDF

20 mars 1931 à Budapest et mort le 22 mars 1987 à Paris, est un architecte et peintre hongrois, naturalisé français. La première exposition du groupe se tient en 1957 à la Galerie 17 baselitz PDF Munich. Atila s’est également intéressé à la lithographie et à l’eau-forte, le nombre de gravures sur cuivre qu’il réalisa à Nanterre étant évalué à une centaine d’œuvres réparties sur deux périodes essentielles, 1964-1965 et 1980-1981.


Il exposa ses œuvres lors d’expositions personnelles à Paris, Rotterdam, Zurich, Stuttgart, Bruxelles, Göteborg et Amsterdam, etc. En 1970, il obtint la nationalité française. Le 22 mars 1987, les tables de son atelier étaient encore toutes saturées de ses projets picturaux et architecturaux, énonçant un esprit toujours bouillonnant de création. Atila nous a quittés trop vite, trop tôt. 1976-1978-1985-2001: Galerie Geiger, Konwestheim et Constance.

Atila superbe et menaçant écrit par Alain Bosquet. 1982: Maison des arts, centre d’action culturelle, Montbéliard. 1983: Office culturel de la ville, Sindelfingen. Centre d’art et de culture, Meudon. 2004: Musées des Beaux-Arts d’Ostende et Wapenplein.

1965: Galerie Creuse, Paris, la Figuration narrative dans l’art contemporain. 1966-1987: Grand Palais, Paris, participation régulière au Salon de Mai et au Salon Grands et Jeunes d’aujourd’hui. Atila, François Jousselin, Jean-Marie Martin, Charles Semser, Hugh Weiss, Galerie Jacques Massol, 1967. Atila Biro, Guillaume Corneille, Maryan S.

1992: Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale, Paris, De Bonnard à Baselitz, dix ans d’enrichissements du cabinet des estampes. 2002: Ville d’Angers, Les artistes hongrois en France. 2003: Ville d’Angers, Trésors du XXe siècle dans les collections angevines. 2005: Conseil général de Maine-et Loire, Angers, Grands formats. 2009: Département de Maine-et-Loire, en l’Hôtel Bessonneau d’Angers, Anjou-Hongrie. Maison de la culture et des loisirs de Saint-Étienne, novembre-décembre 2016.