Carte géologique : Pont-Croix PDF

Cet article est une ébauche concernant une commune de la Drôme. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour carte géologique : Pont-Croix PDF aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.


Lus-la-Croix-Haute est la commune la plus vaste du département de la Drôme, s’étalant sur 87,2 km2, du bassin de Lus à 1 000 m environ au rocher rond à 2 453 m d’altitude, point culminant de la Drôme. La commune compte 24 hameaux dont la Caire, les Corréardes, le Trabuech, Mas Rebuffat, Mas Bourget, la Jarjatte, les Morlières, les Lussettes, Moulin de l’Ours, les Fauries et les Miellons. Vers l’an mil, Lus-la-Croix-Haute appartenait à la seigneurie de Trièves, qui était la propriété des anciens comtes de Die. Les évêques de Die jouaient un rôle considérable dans l’histoire de cette région. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Tourisme  nature  : randonnées à pied, ski, raquettes ou VTT.

Laurent de Troïl, dessinateur graveur, petit-fils de Charles Ménassier, combattant des deux guerres, résistant, famille installée depuis 1785 dans la commune. 17 juillet 1990 dans la commune. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016. Calendrier départemental des recensements, sur insee.

Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui sur le site de l’École des hautes études en sciences sociales. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 27 juillet 2018 à 15:31. Cet article est une ébauche concernant une commune de la Drôme. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Lus-la-Croix-Haute est la commune la plus vaste du département de la Drôme, s’étalant sur 87,2 km2, du bassin de Lus à 1 000 m environ au rocher rond à 2 453 m d’altitude, point culminant de la Drôme. La commune compte 24 hameaux dont la Caire, les Corréardes, le Trabuech, Mas Rebuffat, Mas Bourget, la Jarjatte, les Morlières, les Lussettes, Moulin de l’Ours, les Fauries et les Miellons. Vers l’an mil, Lus-la-Croix-Haute appartenait à la seigneurie de Trièves, qui était la propriété des anciens comtes de Die. Les évêques de Die jouaient un rôle considérable dans l’histoire de cette région. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.

Tourisme  nature  : randonnées à pied, ski, raquettes ou VTT. Laurent de Troïl, dessinateur graveur, petit-fils de Charles Ménassier, combattant des deux guerres, résistant, famille installée depuis 1785 dans la commune. 17 juillet 1990 dans la commune. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016. Calendrier départemental des recensements, sur insee.

Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui sur le site de l’École des hautes études en sciences sociales. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 27 juillet 2018 à 15:31. Cet article est une ébauche concernant une commune de la Drôme. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.