Chère Ella. Elégie pour Ella Maillart PDF

Ella Maillart à Chandolin chère Ella. Elégie pour Ella Maillart PDF 1992. Ella Maillart est la fille de Paul Maillart, un fourreur genevois libéral, et de Dagmar Klim, une sportive danoise.


Sa famille s’installe au Creux de Genthod au bord du lac Léman en 1913. Horace-Bénédict de Saussure, considéré comme le fondateur de l’alpinisme, avec qui elle pratique la voile et le ski. Elle participe en 1925 à une croisière en Méditerranée de Marseille à Athènes avec quatre autres jeunes femmes dont Miette de Saussure et Marthe Oulié. Suisse aux quatre premiers championnats du monde de ski alpin mais, attirée par le cinéma russe, elle part pour Moscou faire un reportage dont elle tire son premier livre : Parmi la jeunesse russe. Après un premier séjour à Moscou et la traversée du Caucase en 1930, elle parcourt l’Asie centrale soviétique en 1932. En 1934, elle convainc le rédacteur en chef du Petit Parisien Élie-Joseph Bois de l’envoyer au Mandchoukuo, État créé par les Japonais en Chine en 1932.

De 1940 à 1945, elle passe cinq ans dans le sud de l’Inde auprès des maîtres de sagesse Ramana Maharshi et Atmananda Krishna Menon. De retour en Suisse, elle découvre grâce au peintre Edmond Bille le village de Chandolin, situé à 2 000 m d’altitude, qui deviendra une ancre dans sa vie nomade. Elle s’y fait construire un chalet et y habite en solitaire, de mai à octobre, à partir de 1948. Dans un article intitulé Pourquoi voyager, Ella fait siennes ces paroles du maître chinois Chuang Tzou :  Si nous abordons les choses par leurs différences, même le foie et la rate sont aussi éloignés que les villes de Ch’u et Yueh.

Si nous les abordons par leurs ressemblances le monde est un. Ella fait du vélo et du ski jusqu’à l’âge de 80 ans. Les manuscrits et documents d’Ella Maillart sont conservés à la Bibliothèque de Genève, son œuvre photographique au Musée de l’Élysée à Lausanne et ses films à la Cinémathèque suisse de Lausanne. Un entretien avec Bertil Galland, 54 min. Ella-Maillart a été baptisée au nom d’Ella Maillart, en 2009. Une rue à Toulouse, à l’arrêt Zénith du tram T1. Ella Maillart a été nommée Bourgeoise d’Honneur de Chandolin.

Catherine Reverzy, Femmes d’aventure: du rêve à la réalisation de soi, Odile Jacob, 2001, p. Le voyage au Kafiristan, sur allocine. Voyage vers le réel – Mélanges dédiés à Ella Maillart à l’occasion de ses 80 ans, 1983. Nicolas Bouvier, Miette Seyrig, Arnaud Desjardins, Samivel, Laurence Deonna, Catherine Domain, Lewis Thompson, etc. Nicolas Bouvier, autre voyageur, écrivain et photographe genevois, ami d’Ella Maillart. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 16 décembre 2018 à 15:53.