Championnat D’Alg Rie de Football 1986-1987 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cet article est une ébauche concernant une commune algérienne. Consultez la championnat D’Alg Rie de Football 1986-1987 PDF des tâches à accomplir en page de discussion. Localisation de la commune dans la wilaya de Saïda.


Algérie et chef-lieu de la wilaya de Saïda, située dans le nord-ouest de l’Algérie. Elle est surnommée la ville des eaux, à cause de ses sources. La ville est localisée dans Algérie du nord-ouest, à 800 mètres d’altitude, à la source des Oueds Oukrif et Saïda, sur les contreforts sud de la chaîne de montagne de l’Atlas située en bordure nord des Hauts Plateaux du Sud Oranais. La ville s’étire le long de la bordure juste du roulé en liasse Saïda, protégé par les montagnes boisées sur la rive opposée qui s’élève par escarpements du fonds de vallée à une élévation de quelque 1 200 mètres.

Le territoire de la commune de Saïda est situé au centre de la wilaya de Saïda, à 461 km à l’ouest d’Alger et 75 km au sud de Mascara. La ville de Saïda est située à 830 mètres d’altitude dans la vallée de l’Oued Saïda entre les Monts de Saida à l’Est et les Monts de Daïa à l’Ouest. L’Oued Saïda borde la ville à par l’ouest. La ville est traversée par la RN6 et permet de rejoindre Mascara au nord et Bougtoub au sud. Un prolongement de la pénétrante autoroutière de Mascara est prévue pour desservir la ville de Saïda. Dans le cadre de la création de la ligne de chemin de fer « rocade des hauts plateaux », Saïda est reliée depuis 2017 à Sidi Bel Abbes depuis Moulay Slissen, qui permet de rejoindre Oran en 2h30 au lieu de 4h30 actuellement.

Une seconde ligne vers l’est en direction de Tiaret et Boughezoul est en cours de construction. La ville dont l »aéro-club a été inauguré en 1933 est dotée une piste bitumée de 1200 mètres rénovée en 2008 mais elle ne possède pas d’aérodrome. La ville était un site d’une importance militaire conséquente depuis la construction d’un fort romain. Saïda était une forteresse de l’Émir Abd el-Kader, le résistant algérien qui a fait brûler la ville quand les forces françaises l’ont approchée le 22 octobre 1841. La Saïda moderne fut fondée comme un poste militaire français avancé et a hébergé un régiment de la Légion étrangère française. Sa croissance a été stimulée par l’arrivée de la voie ferrée Oran-Colomb-Béchar en 1862.

Une zone industrielle de 71 hectares au nord. La ville de Saida possède une université depuis 2009 dénommée Université Tahar Moulay. Le Mouloudia Club de Saïda est le club phare de la ville créé en 1947, vainqueur de la coupe d’Algérie en 1965. 2012 en première division du championnat algérien de Football. Le Mouloudia Club de Saïda doyen du handball Algérien créé en 1958.