Chants de Marins Vol.2 Accordéon Diatonique + CD PDF

Couple de sonneurs : Youenn Le Bihan à la bombarde et Patrick Molard au biniou kozh. La musique chants de Marins Vol.2 Accordéon Diatonique + CD PDF est l’expression musicale de la Bretagne. La musique de Bretagne est intimement liée à l’histoire et au développement économique de la péninsule.


Ces recueils comprennent les paroles, la partition et la tablature de chaque chant de marins. La tablature est destiné aux accordéonistes diatoniques. Le problème de la non standardisation des accordéons vous obligera avant tout à comparer la disposition des notes de votre accordéon avec celle de l’accordéon diatonique que j’ai utilisé. Ces recueils sont des soutiens visuels aux CD qui les accompagnent. Sur chaque CD est enregistré le chant accompagné à l’accordéon diatonique . Le répertoire a été choisi en fonction de l’intérêt technique, harmonique et rythmique de chaque morceau.

  • titres : La compagnie – Marie – Polkas – Les trois caps – Nantes Loire – Jav’Ivre – Ouragan – Scottishs – La galère – Rude vie de gardiens de phare – La belle fille – Petite berceuse océane – Avec mon biribi
  • La musique préchrétienne ressemblait étrangement à celle d’aujourd’hui, possédant des caractéristiques celtiques intrinsèques tant dans la musicalité, son instrumentation que dans son répertoire. Armorique donnent naissance aux mélanges linguistiques et culturels. La musique servait l’état et la religion. Les bardes distraient les cours des princes gallois et bretons. Gwenc’hlan est le plus connu des bardes bretons légendaires. Bretagne, leurs chants nés ailleurs font la joie des puissants seigneurs. Avec le duc Jean IV la musique prend la forme de nationalisme qui devait éviter un rattachement soit à la France, soit à la Grande-Bretagne.

    Les chants religieux en Bretagne augmentèrent l’étendu du savoir paysan, paysans qui se réappropriaient les sonorités de la cour et adaptaient les thèmes à leur quotidien. Les nobles quant à eux délaissèrent progressivement, durant le Moyen Âge, une partie de ce patrimoine, s’ouvrant aux troubadours et aux différentes entités politiques de l’époque. Mais c’est dans l’adaptation de ces emprunts que les bretons vont révéler leur sensibilité propre. La Révolution améliore les conditions de vie et permet l’avènement des très officiels arts populaires. La musique, la danse vont en bénéficier. Au siècle suivant, le chemin de fer traverse la Bretagne et les usines s’installent le long les voies ferrées.

    Villes et campagnes connaissent un essor économique. La poésie celtique lance la vague romantique qui entraînera le réveil des nationalités. La plupart des airs considérés comme traditionnels ont été écrits durant ce siècle. L’ancien hautbois devenu bombarde va bientôt s’unir à la cornemuse, inspirée de la veuze de Loire-Atlantique.