Cherche et trouve – Le parc PDF

La surface cherche et trouve – Le parc PDF forêts françaises a doublé depuis 1850 et couvre aujourd’hui environ 15 millions d’hectares, soit plus du quart de notre territoire. De nos jours, la forêt s’accroît d’environ 40 000 ha par an. La forêt française est la première forêt feuillue d’Europe. La plus grande partie de la forêt française a pour vocation de produire du bois d’oeuvre de qualité, dans le cadre d’une gestion durable, c’est-à-dire soucieuse de la conservation de la diversité biologique et du maintien des potentialités des sols, en évitant toute évolution irréversible.


Tous les enfants adorent regarder, chercher, indiquer et apprendre des mots ! Les scènes colorées emportent vos enfants vers de vraies découvertes ! Sur chaque page, il y a plein de choses à découvrir : près de l’étang il y a 1 grenouille et 2 nénuphars, sur le terrain de jeux tu trouves 3 cordes à sauter… En plus, Lou la souris se cache dans chaque scène. Peux-tu la retrouver ? Cherche et trouve ! Ouvre le livre et hop, c’est parti ! Il y a plein de choses à découvrir au parc. Tu apprends même à compter de 1 à 10. Cherche dans ce livre : 1 grenouille, 2 nénuphars, 3 cordes à sauter, 4 glaces, 5 fleurs, 6 canards, 7 écureuils, 8 ballons, 9 fraises, 10 bâtons.

La filière forêt-bois regroupe plus de 450 000 personnes, aux métiers très différents, mais complémentaires. Mais la forêt, c’est aussi un puissant régulateur naturel qui protège les sols contre l’érosion, empêche la formation d’avalanches ou de glissements de terrain, constitue des réserves stables d’eau en retenant et filtrant les eaux de pluies. Elle limite les risques d’inondation en retenant une grande partie des eaux d’orage. La forêt française s’accroît chaque année, tant en surface plantée qu’en volume d’arbres sur pied. C’est le résultat d’une gestion saine et durable . Entretien, coupes et reboisements assurent le renouvellement régulier et l’extension du domaine forestier. Ils maintiennent également sa diversité biologique et sa vitalité.

Le service statistique du ministère assure la collecte et le traitement des données relatives aux volumes de bois récoltés. Une pré-étude menée en 2006 à partir des régions pilotes Champagne-Ardenne et Rhône-Alpes a permis de valider une méthode d’élaboration à l’échelle régionale qui a ensuite été adaptée pour être appliquée sur l’ensemble de la France métropolitaine. 91 SER, dont 5 SER azonales correspondant aux vallées alluviales des grands fleuves français, ont dès à présent été définies. Les SER sont issues dans la majorité des cas de la fusion de plusieurs des 309 régions forestières actuelles, mais ces dernières ont parfois été fractionnées. A noter que la forêt de production comprend près de 200 000 ha de peupleraies. Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Languedoc Roussillon.

La forêt est un lieu privilégié de loisirs, de détente, de tourisme et de découverte de la faune, de la flore et des paysages. Les forêts publiques sont particulièrement équipées pour cet accueil du public. Mieux connaître la forêt permet de mieux la protéger. La France est l’un des seuls pays développés à détenir des forêts tropicales. Les forestiers et les scientifiques y mènent de nombreuses actions de recherche et d’expérimentation. La recherche forestière en Outre Mer est assurée par le CNRS, l’INRA, le CIRAD, l’IRD, l’ONF et l’ONCFS. La forêt guyanaise couvre près de 8,3 millions d’hectares, soit plus de la moitié de la surface forestière métropolitaine.

Elle appartient au grand massif amazonien. Elle est entièrement de domaine public et gérée dans un but prioritaire de protection. La production de bois se concentre sur une bande côtière de 2,4 millions d’hectares à vocation forestière permanente. Le Parc Amazonien de Guyane, créé en 2007, est la plus grande aire protégée de l’Union Européenne située en milieu tropical. Cette zone est soumise à une réglementation adaptée pour les communautés d’habitants qui tirent traditionnellement leurs moyens de subsistance de la forêt. De plus l’archipel de la Guadeloupe est classé Réserve de la biosphère par l’UNESCO. La production de bois d’œuvre s’établit à 9 000 M3 par an pour 1785 emplois dans la filière bois.