Claude Viallat Dessins PDF

Le claude Viallat Dessins PDF Fabre est le principal musée d’art de Montpellier. Le maire de l’époque, Ange-Jean-Michel-Bonaventure Marquis de Dax d’Axat, premier président de la Société des Beaux-Arts de Montpellier et ami du baron Fabre, est aussi un amateur d’art. Il sera l’initiateur de la création du musée. Le Musée Fabre est l’un des plus importants musées de province en France.


Montpellier, et donnant sur l’Esplanade, à proximité immédiate de la place de la Comédie. Le musée a été fermé de 2003 à 2007 pour permettre un agrandissement et une réorganisation des espaces, par une démolition intérieure et le déménagement de la bibliothèque. La rénovation a été conçue par le cabinet d’architecture de Bordeaux Brochet-Lajus-Peyo associé à Emmanuel Nebout de Montpellier. Les espaces d’exposition ont été portés de 3 000 à quelque 9 000 m2 dont une salle d’expositions temporaires de 1 000 m2. Une nouvelle aile a été créée pour la peinture contemporaine.

L’entrée se fait désormais par l’ancien collège de Jésuites, en retrait par rapport à l’hôtel de Massilian. Le hall d’entrée, situé sous la cour du collège, est décoré d’une mosaïque conçue par l’artiste Daniel Buren. En 2007, le fonds comporte 1 800 tableaux, 300 sculptures, 4 000 dessins et 1 500 gravures. Les collections ont été constituées autour de la donation originelle de Fabre au profit de la ville, ensemble considérable de tableaux et de dessins des périodes classique et néo-classique. Il est aidé par l’un des membres de cette dernière, Philippe-Laurent de Joubert, pour entrer dans l’atelier de David. L’Homme aux rubans noirs, Sébastien Bourdon, 1657-1658. Lionello Spada, Lamentation sur le Christ mort, vers 1614.

Jan Steen, Comme les vieux chantent, les enfants piaillent, vers 1662. Cette liste répertorie certains des artistes majeurs dont on peut admirer les œuvres au musée Fabre sans se vouloir exhaustive. Francisco de Zurbarán : L’ange Gabriel et Sainte Agathe. Joseph Wright of Derby : Vue de Florence depuis l’Arno. Le Mariage mystique de sainte Catherine, Paul Véronèse. Vue de Florence depuis l’Arno, Joseph Wright of Derby.

Vue sur la vallée de l’Arno à Florence, Louis Gauffier. Portrait de Charles Baudelaire, Gustave Courbet. Autoportrait à la pipe, Gustave Courbet. Intérieur du cabinet de Bruyas, Auguste-Barthélemy Glaize. Les Garrigues du Pic Saint-Loup, Eugène Castelnau. Le fonds de dessins du musée Fabre compte parmi les plus importants de France.