Combats pour l’histoire africaine PDF

Il s’agit de la traduction d’un manuscrit arabe : Roudh el-Kartas, le Jardin des feuillets, écrit à la cour de Fès, en 1326, sur les livres et les documents les plus authentiques de l’époque, par l’imam Abou Mohammed Salah ben Abd el-Halim, de Grenade. Ce livre nous éclaire sur Cinq siècles et demi de l’histoire d’Occident, durant lesquels cinq dynasties et quarante-huit émirs se sont succédés sur le trône de Fès et de Maroc. Publié sous les auspices du ministère combats pour l’histoire africaine PDF affaires étrangères en 1860. Description : 26 pages, 149 ko.


Les textes qui sont réunis dans ce recueil sont ceux que j’ai écrits dans la période qui va de 1964 à 1980. La plupart de ces textes ont déjà fait l’objet de publication dans des revues scientifiques ; d’autres inédits sont des communications dans différents colloques auxquels j’ai pris part. Malgré la diversité des sujets abordés, il y a pourtant une certaine unité qui se situe au niveau de l’objectif visé réhabiliter l’Histoire africaine. Cette réhabilitation a été mon combat durant ces quinze dernières années. J’ai préféré ne pas reprendre ces textes, dont beaucoup seraient à remanier en tenant compte des progrès réalisés par l’historiographie africaine. Mais l’orientation générale des textes n’a pas, elle, vieilli et je l’assume entièrement. Ce combat pour l’Histoire africaine, je l’ai mené dans ces articles jusque-là inaccessibles à un large public, mais aussi dans des ouvrages dune lecture plus facile […]. Je voudrais à cet égard attirer l’attention des jeunes historiens africains sur le fait que s’ils veulent servir l’Afrique, ils ne doivent pas imiter certains professionnels qui méprisent ce que l’on appelle  » la vulgarisation de l’histoire « . Tout en faisant la recherche historique, ils doivent savoir que l’historien d’un pays sous-développé ne peut se contenter de pures spéculations de cabinet, de scientisme.

Titre : Préparatifs pour surprendre Alger. 1601, Philippe III dirigea contre Alger une flotte de soixante-dix galères et une armée de plus de dix mille hommes, sous le commandement du prince Andrettino Doria. On verra par la lecture de la lettre de Conestaggio combien il eût été facile de réussir, et à quels événements divers on doit attribuer l’insuccès de cette grande entreprise. DE GRAMMONT, semble être resté inconnu jusqu’à cette publication de 1882. Alger avant cette date, mais il permet en outre de se rendre compte des véritables motifs de la petite attaque faite sur Mers-el-Fhâm, deux ans après, par le vice-roi de Minorque. La traduction de ce manuscrit arabe de 1681, assurée par MM. PELLISSIER ET RÉMUSAT, fut publiée en 1845 par ordre du gouvernement et avec le concours d’une commission académique des sciences historiques et géographiques.

Le but principal d’El-K’aïrouâni a été d’écrire l’histoire du royaume de Tunis, c’est-à-dire de l’Afrique proprement dite, en prenant ce mot dans le sens restreint que lui donnaient les anciens. Description : 362 pages, 719 ko. Titre : Histoire du Royaume d’Alger. Auteur : Jacques Philippe LAUGIER DE TASSY. J’ai inséré dans cet ouvrage quelques aventures ou historiettes, qui ont du rapport aux sujets qui y sont traités. Description : 694 pages, 1300 ko.

Dans cet ouvrage, trois officiers de l’État Major du Corps expéditionnaire s’attachent à faire connaître à l’Europe, par une description géographique et une relation historique, le Maghreb central quasi inconnu à l’époque. Claude-Antoine ROZET, Ingénieur géographe y donne un aperçu de géographie extrait d’importants ouvrages qu’il avait publiés par ailleurs. Description : 391 pages, 918 ko. Titre : Algérie – Histoire des guerres des Romains, des Byzantins et des Vandales. Auteur : Adolphe DUREAU DE LA MALLE.