Comprendre la finance et vos placements. Tout ce qu’on vous cache sur votre epargne PDF

Pourquoi les violeuses sont-elles jugées moins sévèrement que les violeurs ? Nous en avions parlé sur le Plus, et cette histoire était relevée par notre contributeur Louis Comprendre la finance et vos placements. Tout ce qu’on vous cache sur votre epargne PDF : quand une sombre histoire de viol touche des hommes victimes d’une « nymphomane », cela fait souvent rire gras. Peggy Sastre, philosophe, s’est demandée pourquoi violeurs et violeuses étaient vus différemment dans notre société.


Savez-vous que confier à un banquier privé un portefeuille d’actions de 300 000 euros générant 6 % par an pourrait vous coûter plus de 280 000 euros sur 25 ans ?
Savez-vous qu’un surcroît de frais de gestion de 1,50 % diminue la valeur d’un portefeuille d’un tiers après 30 ans ?
Savez-vous que les frais d’acquisition et de gestion sur vos primes d’assurance-vie pourraient dépasser 10% la première année suivant chaque versement?
Savez-vous qu’avec seulement 2% d’inflation – la stabilité des prix selon les banques centrales – la monnaie perd plus de 50% de son pouvoir d’achat sur la durée d’une carrière ?
Ouvrage le plus complet jamais réalisé sur le sujet, Comprendre la finance et vos placements explore, dans un langage compréhensible par tous, les arcanes des métiers de la finance et met à disposition du lecteur les connaissances nécessaires pour prendre en main son avenir financier sans dépendre du conseil d’institutions financières dont les objectifs, trop souvent encore, entrent en conflit avec les intérêts du client. Attirant l’attention sur les nombreux pièges qui guettent les épargnants et les investisseurs, l’auteur porte un éclairage inédit sur les différentes manières d’investir, et oriente le particulier vers une gestion de portefeuille saine et facile à mettre en pratique, basée sur les études universitaires ainsi que sur des principes testés par le temps. Enfin, pour ceux qui désirent malgré tout faire appel à un conseiller, il livre de précieux conseils sur la manière de choisir celui-ci, partageant également les résultats d’une enquête exclusive menée au c ur de la crise auprès des banques suisses les plus réputées. Comprendre la finance et vos placements est un ouvrage destiné avant tout aux particuliers soucieux de gérer au mieux leur patrimoine quelle que soit la taille de celui-ci. Les lecteurs désirant se familiariser avec les rouages de la finance, les étudiants, et même les professionnels de la gestion de fortune, découvriront, eux aussi, une lecture riche en enseignements tirés de l’histoire et de la pratique.

Soit A un agresseur et V une victime. A et V se rencontrent dans un bar. Le courant passe, ils boivent, flirtent et A ramène V chez lui. A ferme la porte, cache ses clés et force V à avoir de nombreuses relations sexuelles pendant plusieurs jours. Pour s’en sortir et au bord de l’épuisement, V devra se réfugier sur le balcon et appeler à l’aide.

Une fois arrivée sur les lieux, la police interroge A puis le laisse libre. A se fait interner dans un hôpital psychiatrique en attendant d’être jugé pour agressions sexuelles et séquestration. Peut-on concevoir une femme violeuse ? Bien sûr, c’est ce qui se passe dans l’immense majorité des cas de violences sexuelles et je ne vous jette pas la pierre. Ici, l’agresseur n’était pas « violent », « pervers » ou encore « terrifiant », mais simplement « nymphomane », « insatiable » et l’épreuve subie par ses victimes un « rêve » qui s’est transformé en « cauchemar », etc.

Le même genre de retournement de perspective s’est aussi fait sentir quand plusieurs femmes zimbabwéennes furent arrêtées pour avoir violé de nombreux auto-stoppeurs. Carrément insolite, cette histoire, se répétait-on en clignant de l’œil. Oh, oui, c’était bien marrant et, à ma connaissance, aucun mouvement d’opinion ne s’est ému de cette manière de voir les choses. Pourquoi punir moins les femmes criminelles ?

Bien sûr, la rigolade, la dérision, sont des façons banales de réagir, justement, à l’inconnu, au surprenant et à l’insolite. Là encore, je ne jette la pierre à personne, je constate et me demande s’il n’y a pas autre chose qui se cache là derrière. Randa Embry et de Phillip M. En se fondant sur les statistiques du département américain de la justice, Embry et Lyons ont tout d’abord isolé 269. Ces différences, comme le soulignent fort heureusement les criminologues, se retrouvent partout ailleurs. Certaines études montrent même que dans les cas de « mariages » criminels, c’est très souvent sur la femme que les autorités comptent pour négocier ou, pour le dire autrement, charger un maximum son complice masculin pour sauver sa peau et subir des décisions de justice plus clémentes.

Comme dans toute explication plus idéologique que factuelle où, au final, c’est un système aussi puissant que flou qui sera pointé du doigt, il est difficile de ne pas inférer de choses trop de données somme toute parcellaires. Quelle différence de nature entre le viol d’un homme et celui d’une femme ? Pour ma part, je ferais un tout autre genre d’hypothèse. Pour un homme moyen, un viol subi reste cohérent avec sa stratégie reproductrice propre, héritée de millions d’années d’évolution : engrosser un maximum de femmes. Pour une femme moyenne, un viol va à l’encontre de sa stratégie reproductrice : s’assurer le secours et les ressources d’un homme dans l’exercice risqué et coûteux que représente la mise au monde et l’élevage d’un enfant.

Toujours en moyenne, cela va sans dire. Mme Sastre, qu’un viol par homme fort, vigoureux, puissant au sein de la société est moins grave qu’un viol par un mec lambda. En conclusion, lâchez la grappe à DSK! En ce qui me concerne, je trouve cela grave mais aussi symptomatique de notre époque.