Comptabilité générale PDF

Le comptable observe les faits juridiques et économiques qui se déroulent au sein d’une entreprise. De l’analyse précédente, on déduit que le comptable ne peut réagir comptablement si et seulement si l’opération réalisée est à la fois un fait juridique et économique. Le comptable observe les faits comptabilité générale PDF et économiques à travers un document appelé pièce comptable.


Ce plein pot s’adresse à tous les étudiants qui préparent un BTS, un DUT tertiaires, ou un diplôme comportant un enseignement supérieur de gestion. Il permet de maîtriser, grâce à des synthèses de cours les notions essentielles de comptabilité générale. Outil nécessaire à de bonnes révisions, cet ouvrage peut être employé tout au long de l’année pour évaluer l’avancement des acquis.

C’est dire que la pièce comptable est le fondement de toute activité comptable. Comme pièce comptable, on peut citer la facture d’achat ou de vente, la pièce de caisse, le chèque, le bon de commande, etc. Analyser en comptabilité signifie s’assurer de la conformité de la pièce comptable. Les chiffres et calculs sont-ils exacts ? Quand le comptable se pose la question de savoir de quoi on parle dans la pièce comptable, de quoi il s’agit, il cherche à identifier la nature de l’opération réalisée au sein de l’entreprise. On s’assure également que les principes régissant les calculs ont été respectés.

L’escompte commercial est une réduction à caractère financier qu’on exige à la suite d’une anticipation de paiement. La comptabilité est un outil patrimonial permettant de connaître périodiquement le résultat de l’activité tout en déterminant le patrimoine de l’entreprise afin de porter l’information à la connaissance des parties prenantes au capital. La période comptable s’appelle l’exercice comptable, c’est-à-dire la période pendant laquelle la société a exercé et dont elle veut savoir le résultat. TVA, taxes sur les salaires, taxe professionnelle, impôt sur les bénéfices, etc. C’est la raison pour laquelle elle est obligatoire et codifiée. La comptabilité générale est un outil de gestion en tant que ses données à forte valeur probante sont très souvent utilisées pour retraitement.

Normalisée, elle permet d’évaluer et de contrôler l’entreprise et de comparer ses performances à celles d’entreprises similaires. La comptabilité produit des informations en vue d’établir la comptabilité nationale. La consolidation des valeurs ajoutées donnera par exemple le Produit Intérieur Brut marchand. Article détaillé : Histoire de la comptabilité. Le souverain Hammourabi de Babylone évoque la comptabilité des marchands dans ses lois. 2002 : règlement européen sur l’application des normes comptables internationales aux comptes consolidés des sociétés cotées.

Afin de rendre l’information économique, commerciale ou financière vérifiable, traçable et sûre, la comptabilité générale utilise la notion de flux lors des enregistrements comptables. Le tableau suivant explique comment il est possible de décomposer un flux en plusieurs lignes d’écritures comptables : Il est possible d’envisager par exemple un débit d’augmentation de charge par la contrepartie au crédit d’une augmentation de dette. Mais dans bien des cas les flux de période ne peuvent apparaître que comme la différence entre une estimation de début de période et une estimation de fin de période. Ce travail d’estimation est l’inventaire Il porte d’une façon générale sur les valeurs de l’actif et du passif. Elle ne fournit pas les détails des comptes des comptabilités auxiliaires, tiers, etc. 500 salariés uniquement, un reporting plus ou moins élaboré en fonction des besoins de l’entreprise qui synthétise les données de la comptabilité analytique. Articles détaillés : Standards internationaux d’information financière et consolidation comptable.