Conan le justicier PDF

Solomon Kane est un personnage de fiction littéraire créé par Robert E. Howard, surtout connu pour la plus célèbre de ses créations : Conan. Antithèse du fameux Cimmérien, Kane conan le justicier PDF comme un homme sobre, taciturne, fuyant le vin et les femmes, ne se livrant à l’aventure que lorsqu’un  plan céleste  l’exige. Bras vengeur de Dieu armé d’une épée et de ses deux pistolets, le personnage est un véritable fanatique à l’obstination proche de la folie quand il s’agit de traquer le Mal sous toutes ses formes.


Solomon Kane échappe cependant à l’étiquette d’intégriste qu’on pourrait facilement lui coller dans un contexte contemporain en considérant le manichéisme tranché de l’univers où il évolue. Le Bien et le Mal sont clairement identifiables chez Howard : sorciers, vampires, zombies, etc. En outre, Solomon Kane est très éloigné de l’inquisiteur borné et sadique que l’on assimile généralement au fanatisme religieux. Personnage des plus ambigus, sinon paradoxal, Solomon Kane justifie donc sa passion pour l’aventure, le voyage et les combats par la volonté du Ciel.

Il est impensable pour lui de reconnaître qu’il agit simplement pour son plaisir. Mal en y prenant goût, le plaisir étant – de son point de vue – malsain. Il n’est pas rare de le voir confronté, au début de son aventure, à un enfant en détresse sauvagement martyrisé par des brutes. Généralement, il s’agit là du déclencheur destiné à le pousser vers l’aventure, de la source du fanatisme aveugle de Kane : sauvegarder l’innocence en toutes circonstances et, si besoin est, laver dans le sang l’affront qui lui a été fait à n’importe quel prix. Dieu suivant Caïn dans sa tombe. 1962, un autre en 1610 « Solomon Kane’s Homecoming » publié dans Fanciful Tales en 1936.

Une adaptation cinématographique est sortie le 23 décembre 2009, James Purefoy joue son rôle. Le personnage a clairement servi d’inspiration pour l’archétype du répurgateur dans l’univers de Warhammer. Le répurgateur y est en effet décrit comme un personnage austère et déterminé dont l’occupation principale consiste à chasser les ennemis de l’humanité, principalement des démons, sorciers fous ou morts-vivants. Il est généralement représenté coiffé d’un chapeau puritain à larges bords, armé d’une épée et d’un ou plusieurs mousquets. Solomon Kane a également inspiré plusieurs jeux de rôles. The Savage World of Solomon Kane, édité par Great White Games, fonctionne, comme le titre l’indique, selon le système Savage Worlds. Solomon Kane va être prochainement adapté en jeu de plateau avec figurines par l’éditeur Mythic Games, sous licence Cabinet Entertainment.

Le jeu sera lancé sur Kickstarter en juin 2018. Citation extraite de Solomon Kane, éd. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 19 septembre 2018 à 14:46. Angleterre et Henri, comte de Normandie quand par la grace des dits roi et comte l’héritage de mes parents m’est restauré , comme le reconnaît sa première charte connue. En 1148, son grand-père Conan III avait désigné Conan comme son héritier sous la régence d’Eudon de Porhoët, second mari de Berthe, déshéritant pour cause d’illégitimité supposée, son fils Hoël qui refuse la sentence.

Conan reçoit une aide militaire anglaise qui lui permet de revenir en Bretagne et de rallier plusieurs féodaux, mais sa position de vassal du roi d’Angleterre provoque une révolte des seigneurs bretons sous la conduite d’Eudon de Porhoët. Ce dernier, battu, se réfugie hors de Bretagne. Quand Geoffroy d’Anjou, comte de Nantes, meurt en juillet 1158, Conan IV se saisit immédiatement du comté. Bretagne avec une armée qui prend Josselin en 1168.

Henri II dépouille Eudon de Porhoët du Porhoët, puis, après une dernière révolte en 1173, du comté de Penthièvre. 1160 devient le centre principal de son pouvoir : beaucoup de ses chartes subsistantes ont été scellées dans cette cité plus que partout ailleurs. C’est à cette occasion que finalement Conan accepte officiellement de fiancer sa fille et héritière Constance âgée de 5 ans, au quatrième fils d’Henri II, Geoffroy, âgé de 8 ans et à lui laisser l’administration de la Bretagne afin d’obtenir plus d’aide contre ses ennemis. Bohun, connétable d’Angleterre, et à sa mort en 1201 elle est inhumée à l’Abbaye de Sawtry dans le Huntingdonshire.