Conquête spatiale : Histoire des vols habités PDF

La navette spatiale Challenger a explosé 73 secondes après le lancement quand des gaz chauds se sont échappés du SRB et ont formé un trou dans le réservoir extérieur. Les sept membres d’équipage ont péri dans l’accident. Cet article donne une vision des désastres et quasi désastres connus qui se sont produits durant des missions spatiales habitées, durant l’entraînement des astronautes et durant les tests, assemblage pour le vol d’engins spatiaux habités ou non. L’histoire de l’exploration spatiale est jalonnée de nombreuses tragédies : en 2007, les accidents en vol avaient tué 18 spationautes, les accidents à l’entraînement 12, conquête spatiale : Histoire des vols habités PDF les accidents sur le pas de lancement au moins 70 membres du personnel au sol.


Voici maintenant près d’un demi-siècle que l’homme voyage dans l’espace. Certes, la très grande majorité des vols s’est déroulée autour de la Terre et seuls vingt-quatre hommes – tous Américains – ont approché ou posé le pied sur la Lune de 1969 à 1972. Car le point culminant de cette épopée reste bien sûr la conquête du sol lunaire. Cette aventure humaine et technologique ne doit toutefois pas faire oublier qu’elle était aussi une lutte politique entre deux superpuissances idéologiquement opposées. La réduction des budgets de la NASA et l’effondrement de l’Union soviétique ont toutefois permis l’émergence d’autres pays qui se sont associés aux programmes actuels et ont largement contribué à maintenir la présence de l’homme en orbite, d’abord avec Mir, puis avec la Station Spatiale Internationale. A long terme, les Etats-Unis souhaitent reprendre pied sur la Lune pour une prochaine étape martienne. La Chine est aujourd’hui la troisième puissance a avoir envoyé un homme dans l’espace par ses propres moyens et elle ambitionne clairement d’aller elle aussi sur la Lune et pourquoi pas sur Mars. Un nouveau défi qui préfigure peut-être une nouvelle rivalité ?

Il y a eu cinq accidents mortels en vol. Dans chaque cas, tout l’équipage est mort. Jusqu’à maintenant, il n’y a jamais eu d’accident mortel durant lequel au moins un membre de l’équipage aurait survécu. Sa mission d’un jour a été émaillée par une série d’incidents pour le vol inaugural de cette nouvelle capsule spatiale, culminant avec la mise en torche du parachute peu après la rentrée atmosphérique.

Komarov est mort à la suite de l’écrasement de sa capsule avec le sol. 15 novembre 1967 : Problème de contrôle : Michael J. 28 janvier 1986 : La navette explose après le décollage : Premier accident mortel incluant un vol multiple dans un programme américain. Article détaillé : Accident de la navette spatiale Challenger. 1er février 2003 : La navette explose en entrant dans l’atmosphère : La navette spatiale Columbia fut détruite lors de sa rentrée dans l’atmosphère après une mission de deux semaines.

Article détaillé : Accident de la navette spatiale Columbia. En plus des accidents en vol, des spationautes ont été tués durant l’entraînement. 23 mars 1961 : Feu à bord : Premier décès dû à l’exploration spatiale. 27 janvier 1967 : Feu à bord : Un feu a eu raison de l’équipage d’Apollo 1 durant un entraînement dans leur capsule.

5 octobre 1967 : Défaut de contrôle : Clifton Williams mourut après un problème mécanique qui a causé la perte de réponse des contrôles de son T-38. 8 décembre 1967 : Crash d’avion : Robert Henry Lawrence, Jr. Mer Noire, des filets de pêches l’ayant piégé. Le pilote Stuart Present s’éjecte du véhicule d’entraînement à l’atterrissage lunaire.