Contre l’échec scolaire : L’appui pédagogique à l’enfant en difficulté d’apprentissage PDF

Please forward this error screen to cpanel. Pour ou contre la méthode de la planète des Alphas ? Planète des Alphas : « Je considère que la planète trompe les gens ». Du 9 au 12 mai, France 2 a contre l’échec scolaire : L’appui pédagogique à l’enfant en difficulté d’apprentissage PDF dans son journal télévisé un reportage vantant les mérites d’une méthode, « la planète des Alphas », prétendant apprendre à lire en 7 jours en facilitant la reconnaissance des lettres.


Cet ouvrage aborde la problématique de la lutte contre l’échec scolaire en définissant précisément le rôle que peuvent jouer les enseignants et les parents dans l’aide aux élèves en difficulté. Son originalité tient dans la synthèse de tous les aspects importants du travail de l’enseignant d’appui et propose des réponses concrètes et des pistes d’intervention pour aider les élèves en difficulté d’apprentissage. Mettant l’accent sur les nombreuses difficultés rencontrées par les enseignants – et notamment les enseignants d’appui -, le livre montre la nécessité d’intervenir aux niveaux institutionnel, pédagogique et individuel si on veut lutter efficacement contre l’échec scolaire. Il présente également la démarche de projet pédagogique et souligne l’importance de la collaboration avec tous les partenaires. Enfin, il évalue l’efficacité de la mesure d’appui pédagogique. Résolument pragmatique, l’ouvrage articule la théorie à la pratique en s’appuyant sur de nombreux exemples. Il s’adresse à tous les professionnels de l’école (orthopédagogues, enseignants, psychologues scolaires, formateurs, éducateurs) ainsi qu’aux parents confrontés à des situations scolaires difficiles.

Une méthode vivement critiquée par Pierre Frackowiak, inspecteur de l’éducation nationale, dans l’hebdo du médiateur de cette même chaîne. L’idée qu’on puisse apprendre à lire avec des petits personnages peut paraître à première vue amusante pour beaucoup de parents. Il ne fait aucun doute que l’utilisation de ces petites figurines comme Mademoiselle « U » dont les tresses se dressent pour former un « U » quand elle dit « hue ! Elle est aussi très amusante pour l’orthophoniste qui anime le petit groupe d’enfants et qui se dépense beaucoup, mime, « onomatopée », gesticule, etc. Nous ne sommes dans une activité d’apprentissage de la lecture que si l’on travaille sur des vrais mots, des phrases, des textes écrits et non sur des gadgets colorés tels que ceux qui sont distribués par une célèbre chaîne de restauration rapide. Notons au passage que ceux qui prétendent résoudre les problèmes d’orthographe grâce à leur méthode miraculeuse, oublient sans états d’âme que le U de Melle U, n’est pas du tout la même chose que le « hue ! En disant cela n’allez vous pas contre les instructions officielles ?

Il y a un grand écart entre les instructions ministérielles officielles, c’est-à-dire les programmes de 2002, à peine retouchés, les écrits des spécialistes reconnus et les discours médiatiques, circonstanciels du ministre. Ce qui s’impose, ce n’est pas le discours, ce sont les textes. Il est vrai que les gens entendent le discours mais ne connaissent pas les programmes. Le ministre semble pourtant recommander officiellement la méthode syllabique.