Couple esclave & autres nouvelles PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la couple esclave & autres nouvelles PDF bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.


Ce recueil propose trois nouvelles de Marika Moreski écrites au début des années 1980 :

Couple esclave,

Marika, dans ce récit, fait une intrusion dans le domaine des jeux BDSM.

« C’est en novembre que mon épouse rencontra Spencer, un médecin de trente-huit ans. Quatre mois plus tard il était devenu notre maître à tous les deux… Comme tout Maître, comme toute Maîtresse digne de ce nom, Spencer n’était jamais à court d’idées lorsqu’il s’agissait de dominer. »

Service compris,

On retrouve Connie, l’esclave personnel de Marika en valet diligent dans un grand hôtel à Nice.

« Miss Howard a fermé les yeux. Elle s’est rejetée en arrière et s’abandonne entièrement aux soins de cet étrange valet qui se prête, avec autant de docilité, à ses caprices les plus fous et les plus intimes. »

Slave in space,

Un Jupitérien est capturé par trois cosmonautes assoiffées…

« Un jour, elle poussa même les sévices corporels jusqu’à l’attacher sur le lit et le cingler avec une ceinture de cuir. »

C’est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d’esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.

Collection Le Septième Rayon. L’idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d’une certaine image normalisée de l’érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.

Nouvelles numériques, 46 pages, couverture en couleurs illustrée par Bill Ward.

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.