Cure Psychanalytique de l’Enfant PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? La cure psychanalytique est un processus thérapeutique en même temps qu’une méthode de connaissance de soi pour la personne désirant faire une psychanalyse personnelle. La psychanalyse repose sur l’hypothèse de base du déterminisme psychique inconscient et pulsionnel. Au début de ces pratiques psychothérapeutiques, Freud était assis en face du patient, puis au fur et à mesure qu’il a commencé à conceptualiser la psychanalyse, il s’est assis de manière à ne plus être vu par le patient, demandant à celui-ci de s’étendre sur le divan, afin d’éviter que des attitudes inconscientes de l’analyste soient contrôlées pour ne pas cure Psychanalytique de l’Enfant PDF le patient.


Cet ouvrage s’efforce d’explorer ce qui se passe dans la cure psychanalytique des enfants névrosés et de montrer que peut y être accompli avec eux un véritable travail analytique, comparable à celui qui est réalisé dans la cure classique des adultes névrosés. Il s’intéresse également à l’application du traitement analytique aux enfants qui présentent des pathologies non névrotiques et non exclusivement psychotiques et soutient qu’un modèle très différent de celui de la névrose doit y être utilisé pour parvenir à modifier favorablement et durablement les perturbations de leur fonctionnement psychique.

Les indications de la psychanalyse ont été et sont l’objet de nombreux débats théoriques. La cure est organisée en séances selon un protocole, avec une durée et une fréquence définies et fixé à l’avance, assorties aux honoraires et au mode de paiement, ces éléments constituent le cadre. Le travail de la cure est défini par des règles fondamentales. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. La règle de l’association libre signifie pour le patient qu’il peut et doit dire à l’analyste tout ce qui lui vient à l’esprit pendant la séance, mots, idées, sentiments, images, ressentis corporels tels qu’ils viennent.

Cette association libre vise d’abord à reconstruire les schémas inconscients et se fonde premièrement sur l’analyse de rêves. L’engagement du psychanalyste repose sur le principe intangible de  la neutralité et la bienveillance . La règle d’abstinence comporte deux versants : dans la cure et hors de la cure. La règle de l’association concerne l’analysant, celle de l’attention flottante renvoie à l’analyste. Elle consiste dans le fait de ne pas diriger l’attention vers un mot ou phrase du discours du patient car tout ce qu’il dit doit être perçu avec la même importance, son discours n’a pas d’importance à priori.