Développer ses compétences relationnelles – 50 fiches pour mieux communiquer PDF

404 – File or directory not found. The resource you are looking for might have been removed, had développer ses compétences relationnelles – 50 fiches pour mieux communiquer PDF name changed, or is temporarily unavailable. Le catalogue de la bibliothèque universitaire de Graz en Autriche.


Le rapport à autrui ne s’enseigne guère et l’apprentissage des relations socio-professionnelles se fait généralement sur le tas. Alors comment établir des relations positives avec les autres et que doit-on apprendre pour améliorer ses compétences relationnelles ? Ce guide offre une synthèse des concepts et des méthodes à mettre en oeuvre afin de mieux maîtriser le jeu des relations interpersonnelles. Chacune des 50 fiches développe une notion clé ou un savoir-faire à travers 7 thèmes principaux.

La carte présentée renvoie à un texte de Schleimer qui a défini les règles de ce catalogue. Un exemple type est d’associer à une donnée la date à laquelle elle a été produite ou enregistrée, ou à une photo les coordonnées GPS du lieu où elle a été prise. Les métadonnées sont à la base des techniques du Web sémantique. Tous les établissements qui ont à gérer de l’information, bibliothèques, archives ou médiathèques ont déjà une longue pratique dans la codification du signalement ou des contenus des documents qu’ils manipulent. Les bibliothèques numériques ont eu recours aux mêmes dispositifs pour gérer et localiser des documents électroniques. Internet dans les années 1990 et s’est ensuite généralisé.

Les langages de balisage de type GML, puis SGML et HTML, ont introduit une rupture dans la nature des métadonnées. La notion de métadonnées utilisables par les ordinateurs fut proposée assez tôt dans l’histoire du Web, dès 1994, par son inventeur Tim Berners-Lee, lors de la conférence WWW 94 où fut annoncée la création du W3C. Le tronc commun de métadonnées Dublin Core a été adopté par l’Union européenne en 2002. Pour un document numérique, ces notices s’appellent des métadonnées et sont contenues dans le document lui-même. Contenu : titre, sujet, description, source, langue, relation, couverture. Les métadonnées sont un élément essentiel de l’architecture Web. Les métadonnées correspondent à des marqueurs que l’on introduit dans les fichiers ou dans des langages de programmation appropriés, les langages de marquage XML.

Les marqueurs ont pour effet d’améliorer l’efficacité des recherches d’information par rapport aux recherches plein texte. Les ressources numériques balisées transportent avec elles leurs propres métadonnées lorsqu’elles sont téléchargées, copiées, répliquées ou transmises par des messageries électroniques. Pour un ensemble de raisons, tant historiques que juridiques, on n’a pas encore pris conscience, en Europe, de la sensibilité de la gestion des métadonnées pour les processus de décision dans les entreprises. L’expert américain Robert Steele a bien compris l’importance des métadonnées dans les sources ouvertes.

La circulation de documents sous forme électronique entre différents types d’organismes rend la protection du patrimoine informationnel complexe. 1995 sur les métadonnées, en définissant le standard Dublin Core. La Bibliothèque du Congrès, située à Washington, joue un rôle moteur dans la définition des métadonnées aux États-Unis. En France, par manque d’information ou de formation à ce propos, relativement peu de webmestres intègrent des métadonnées aux contenus numériques qu’ils publient. Web, en s’appuyant sur des standards de métadonnées.

Nos standards de métadonnées ont des éléments – unités signifiantes – qui peuvent être comparés et mis en correspondance avec des éléments d’autres standards. Ce groupe de projet a travaillé pour la Commission européenne. Les classifications étant structurées, il est plus aisé de gérer la traçabilité, d’agréger les données, et de protéger le patrimoine informationnel. Les métadonnées sont ainsi un élément essentiel du chantier de gestion de contenu en ingénierie des connaissances. La gestion des documents d’archives doit pouvoir s’appuyer sur des données cohérentes le long du cycle de vie des données. Les tableaux de bord prospectifs, encore peu employés en France.