D Chets D’ Quipements Lectriques Et Lectroniques PDF

1 000 V en courant alternatif et 1 500 V en courant continu. Au-delà, ils sont considérés comme des déchets industriels. Le recyclage des déchets électronique se met peu à peu en place, dans des conditions d’hygiène et D Chets D’ Quipements Lectriques Et Lectroniques PDF sécurité parfois douteuses, dans certains pays pauvres.


Le recyclage est rendu difficile du fait que les concepteurs et fabricants ne l’avaient pas prévu. L’éco-conception des produits vise aussi à rendre leur futur recyclage plus facile. Ces déchets ont une empreinte écologique très élevée en raison des importantes quantités de ressources en eau, métaux, et énergies mobilisées par la conception, la fabrication, le transport, l’utilisation et le recyclage des composants et objets électriques et électroniques. En électronique, de nombreux produits, sans danger lors d’une utilisation normale, sont utilisés dans un ordinateur personnel. Cependant lorsque ces produits sont abandonnés, les substances composant un ordinateur peuvent devenir toxique par le manque de stabilité. Terra nova parle de  mine urbaine  et met en place en 2010 un procédé nouveau de recyclage des cartes électroniques par extraction mécanique du fer et de l’aluminium, pyrolyse de la résine époxy, et envoi en fonderie de l’agglomérat résiduel de cuivre et métaux précieux.

Pour une partie des déchets, les recycleries offrent une seconde vie pour des matériels réparés et nettoyés puis remis en vente à des prix moins élevés, ce qui permet de réduire encore l’empreinte écologique des utilisateurs et des matériels. Les DEEE devraient d’abord être réutilisés avant d’être recyclés afin de contribuent au prolongement de la durée de vie des produits. Les fabricants n’ont pas intérêt à privilégier le reconditionnement car les produits d’occasions font concurrence aux produits neufs qu’ils vendent. Le symbole de la directive DEEE. Elle instaure le principe de la responsabilité du producteur.

La directive WEEE européenne de gestion des déchets électroniques a été mise en place en octobre 2005. Aux États-Unis, les déchets électroniques sont pour la plupart stockés dans des décharges, une infime quantité est incinérée et une petite quantité est recyclée. Il est plus rentable d’envoyer à l’étranger ses déchets électroniques que de les faire traiter sur le territoire des États-Unis. Pour l’instant, l’Agence de protection de l’environnement n’impose pas aux fabricants et aux exportateurs de respecter des normes de traitement. La Chine était l’un des premiers pays à récupérer les déchets électroniques pour en récupérer les métaux. Malgré l’interdiction par la Chine d’importation de déchets électroniques, le commerce n’a pas baissé.

Conscient que les déchets électroniques sont une source de pollution et de danger pour l’Homme, le recyclage s’organise peu à peu dans de nombreux pays afin de récupérer notamment les métaux précieux contenus dans ces déchets. Malgré cela, de nombreux déchets électroniques quittent les pays développés vers les pays en sous-développement où toute une filière s’est mise en place comme à Accra au Ghana. De nombreux enfants démontent, trient et brulent des déchets électroniques afin de récupérer les métaux comme le cuivre. Cette directive pourra être élargie à d’autres produits. Plus de 18 600 points de collecte ont été ouverts par les distributeurs et 3 400 par des collectivités territoriales. Tout distributeur doit si on achète un nouveau appareil reprendre l’ancien gratuitement pour le remettre à un prestataire agréé par les pouvoirs publics.