D’esternay aux marais de St Gond PDF

Please forward this error screen to world-360. Situation du champenois parmi les langues d’esternay aux marais de St Gond PDF’oïl.


Ouvrage retraçant une partie de l’histoire de la bataille de la Marne surla région d’Esternay – Le Gault – Charleville – Marais de St Gond. Réédition intégrale, ouvrage relié dos cuir et plats papier, gardes assorties, nerfs au dos, signet et tranchefiles, titre doré, pages intérieures sur papier bouffant libris, format 14.8 x 21 cm.

Le terme patois marnais désigne ici, par commodité, l’ensemble des éléments du vocabulaire champenois, spontanément intégré au lexique français dans l’aire identifiable par le département de la Marne. En raison de sa relative proximité avec Paris, la culture régionale demeure, dans la Marne, moins marquée que dans certains autres terroirs français. L’abandon progressif des us et coutumes de cette région est relativement récent. Jules Ferry et notamment avec l’interdiction pour les enfants de parler patois à l’école. Entre Brie champenoise et Champagne pouilleuse, les Champenois ont conservé davantage l’idiome que l’on appelle  patois marnais .

Les termes qui suivent peuvent n’être chacun propres qu’à un canton spécifique du département, voire ne s’étendre seulement qu’à quelques villages. Nombre de ces termes sont méconnus de beaucoup qui, souvent oublient voire ignorent l’existence de parlers régionaux en Champagne. Beaucoup de termes employés dans les campagnes peuvent passer pour du patois pour le simple fait de n’être pas dans le dictionnaire, et sont en réalité issus de l’argot ou, plus simplement du langage familier, n’étant donc pas typiquement marnais. L’accent marnais se caractérise par un « manque évident d’articulation ». Il importe nonobstant de nuancer notre propos. L’accent ne semble nettement marqué aujourd’hui que dans certains pays de la Marne.