De la jaunisse à l’hépatite C : 5000 ans d’histoire PDF

Si ce bandeau n’est de la jaunisse à l’hépatite C : 5000 ans d’histoire PDF pertinent, retirez-le. Ictère dû à une insuffisance hépato-cellulaire. Il doit être recherché à la lumière naturelle. Les hématies, ou globules rouges, ont une durée de vie d’environ 120 jours.


Un ictère, ou jaunisse, est causé par l’excès dans le sang de bilirubine non-conjuguée ou conjuguée. La bilirubine conjuguée est soluble, elle peut donc être filtrée par le rein : un ictère à bilirubine conjuguée aura alors pour conséquence des urines foncées. Plusieurs causes peuvent expliquer l’ictère du nouveau né. Ictère  physiologique  : il n’est dû qu’à l’immaturité du foie à la naissance. Ictère au lait de mère : ictère peu intense observé chez un enfant nourri au sein, et qui se prolonge toute la durée de l’allaitement maternel. C avant de le donner, tiède, à l’enfant : l’ictère disparaît.

Ictères hémolytiques : chez le nouveau-né, on peut aussi retrouver des causes pathologiques. Le risque est que l’accumulation de bilirubine soit telle qu’elle en devienne neurotoxique : en effet, à partir d’un certain taux, la bilirubine franchit la barrière hémato-encéphalique et touche gravement le cerveau, entraînant un ictère nucléaire par atteinte des noyaux gris centraux de l’encéphale. ABO : mère de groupe O, enfant A ou B, mère A enfant B ou AB, mère B enfant A ou AB. Un ictère cholestatique est rare chez le nouveau-né, mais reste une urgence diagnostique. Face à des selles décolorées, des urines foncées voire une hépatomégalie, l’atrésie biliaire est le diagnostic à éliminer rapidement puisqu’il constitue une urgence chirurgicale.

Il s’agit de grossesses à risques qui doivent être suivies comme telles. Le seuil de bilirubinémie admissible est inférieur pour les enfants prématurés. Cas particulier de sepsis: ici, l’exsanguino-transfusion est utilisée pour baisser la bactériémie et épurer les toxines bactériennes. On le fait par cathéter placé dans la veine ombilicale -il est toujours possible, avec un peu de patience et de doigté, de trouver la veine ombilicale -penser à ôter le caillot de la veine en retirant le cathéter sous aspiration, avant de le ré-introduire pour ôter la première seringue de sang de l’enfant. Plasma compatible avec le groupe de l’enfant.

En cas d’incompatibilité Rhésus : donner le sang compatible avec l’anticorps de la mère. L’exsanguino transfusion est exceptionnelle pour une incompatibilité ABO en règle bénigne. Autres situations : donner le sang isogroupe RH à l’enfant et compatible dans le système ABO tant avec l’enfant qu’avec la mère. A né de mère O, on donnera du sang reconstitué : globules rouges de groupe O et plasma A ou AB. Le plasma utilisé étant citraté, et le concentré érythrocytaire conservé en solution SAG-Man dépourvue de calcium, injecter du calcium à chaque 100 cm3 de sang.