Derniers Pas vers l’enfer PDF

Jérusalem, sous laquelle est creusé l’immense gouffre de l’Enfer. On y entre en passant la Porte de l’Enfer, pénétrant tout derniers Pas vers l’enfer PDF’abord dans l’Ante-enfer, le Vestibule de l’Enfer. Article détaillé : Enfer – Chant IV. Il s’agit des Limbes dans lequel se trouvent les personnes qui, n’ayant pas reçu le baptême et se trouvant privées de la foi, ne peuvent jouir de la vision de Dieu mais ne sont néanmoins pas punis pour un quelconque péché.


Daniel Martineau joue gros. Trop gros. En échange d’une réduction substantielle de sa dette de jeu, il accepte, pour le compte de Big Ed Sachetti, d’enquêter sur la disparition de Sam Costa, un des hommes de confiance de Sachetti que celui-ci avait chargé d’une ambassade auprès de Vicenzo Blanco, son éternel rival. Quand Blanco, à son tour, demande à Martineau de fouiner dans les affaires de Sachetti, Daniel accepte encore. Les conditions sont identiques à celles de son entente avec Big Ed : réduction de sa dette de jeu.
Côté femmes, Daniel en a aussi plein les mains. Il y a d’abord son épouse, Carmen, de qui il s’éloigne un peu plus chaque jour depuis la mort de leur fille unique. Puis Angie, une junkie qui se prostitue pour payer ses fix et que Dan a pris en affection. Afin de lui épargner un client ou deux, Martineau n’hésite pas à lui payer sa dope et à remplir son frigo. Et il y a finalement Catie, pour qui il serait prêt à tout lâcher. Son ex-maîtresse est désormais la femme de Joe Campana, étoile montante du clan Blanco et directeur de casino. À lui aussi, Daniel doit plusieurs milliers de dollars.
Quand Martineau comprend enfin pourquoi Costa a été tué – et quelles informations il possédait –, il réalise qu’il a tous les atouts en main pour tenter un grand coup : empocher le jackpot et se pousser avec Catie. Et s’il est persuadé qu’il va bluffer tous les joueurs dans cette ultime ronde, c’est que Daniel n’est pas un petit truand comme les autres, il est enquêteur au SPVM !

Le deuxième cercle est décrit dans le chant V. Minos se tient à l’entrée de ce cercle : chaque âme damnée se présente devant lui afin de se confesser et, en fonction du péché, il envoie l’âme vers le lieu qu’il convient dans l’Enfer. Dante reprend Minos, roi de Crète connu pour sa sévérité et pour son sens de la justice, des écrits d’Homère qui le plaçait dans l’Hadès comme juge des âmes. Là, Minos siège, terrible et grondant Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois de Gaston Monvoisin, 1861. Le péché de ces âmes est celui d’avoir soumis la raison à leurs appétits charnels, d’avoir commis le péché de chair. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Cercle du Styx, dans les eaux boueuses duquel sont punis les coléreux et les indifférents qui rêvent maintenant de n’être jamais nés.

Leur sort est de croupir immergés dans les eaux boueuses du Styx. Combien sont-ils là-haut, vivant comme des princes qui deviendront un jour des porcs dans le bourbier, laissant pour souvenir un horrible mépris? Là se dresse la cité de Dité, dans laquelle sont punis les pécheurs conscients de leur péché. Dante condamne comme hérétiques tous les hommes assez présomptueux pour faire de leur pensée et de leur volonté propres la mesure de toute chose. L’esprit de parti est dénoncé dans le personnage de Farinata degli Uberti qui aima passionnément sa patrie mais ne laissa dans son sillage que haine et esprit de vengeance. Sans la grâce divine, sans la charité, la volonté verse dans des excès tyranniques.