DES MANAGERS ET DES COACHS PDF

En France, en 2012, près de 114 000 personnes occupent un emploi en lien avec la production ou l’utilisation des équidés. L’éleveur DES MANAGERS ET DES COACHS PDF différents équidés dans le but d’en faire le commerce.


« Il prit ses fonctions avec optimisme, en s’affranchissant des préjugés défavorables sur les trois anciens. L’atmosphère du premier comité de direction était glaciale, mais il réussit à briser la glace par une communication pertinente sur le fond et sur la forme. Il adopta spontanément les bons canaux de communication, notamment un canal adapté à la personnalité rebelle des trois anciens. Il donna du sens, il posa un cadre, il partagea des valeurs en communiquant par exemple son attachement au travail d’équipe, illustré par son investissement dans une équipe de foot. » Comment réussir une prise de fonction ? Comment répondre aux difficultés du quotidien, que l’on soit un manager d’une équipe resserrée ou le dirigeant de la structure ? L’auteur démontre les vertus du self-management, en s’appuyant notamment sur des situations concrètes et précises, tirées de son expérience personnelle. Dans cet ouvrage didactique d’une lecture aisée, chaque lecteur trouvera son compte et en ressortira non seulement enrichi mais surtout avide de mettre en pratique dans une posture de manager et plus encore de coach les conseils précieusement distillés.

Il peut se spécialiser dans la production d’équidés pour les compétitions équestres et hippiques, ce type d’élevage concernant essentiellement les chevaux de sang, les Pur-sangs, trotteurs et autres demi-sangs. Cette spécialisation se traduit souvent par un élevage exclusif d’une ou deux races de chevaux adaptées au commerce recherché. L’éleveur est souvent le premier maillon des métiers équestres, puisque les naissances d’équidés dépendent de lui. BTSA option Productions animales ou Analyse et conduite de système d’exploitation. 45 000 éleveurs exercent en France, principalement dans le Nord-Ouest. Veilleur de nuit Le veilleur de nuit assure le suivi nocturne des activités de reproduction, et joue un rôle essentiel dans les grands élevages.

Assistant d’élevage L’assistant d’élevage soigne et entretient juments, poulains et étalons. Ses responsabilités varient du palefrenier au responsable de la jumenterie. L’étalonnier assure la promotion des étalons et leur utilisation en tant que reproducteur. Parfois, il gère administrativement et commercialement la carrière de reproducteur des étalons et pratique l’insémination artificielle. Responsable d’élevage Le responsable d’élevage est à la tête de la structure sans être propriétaire.

Ce poste nécessite une bonne expérience terrain, des capacités managériales et de gestion. Un responsable d’élevage a acquis une solide expérience comme palefrenier soigneur, étalonnier ou assistant d’élevage. Inséminateur Le chef du centre d’inséminateur et son équipe d’inséminateurs utilisent l’ensemble des techniques modernes de reproduction à grande échelle. Un cow-boy menant un troupeau par l’arrière. Les haras sont des centres d’élevage équin présents dans de nombreux pays. Il en existe des privés, dont le fonctionnement demande un personnel, et des publics nationalisés, particulièrement en France. Par le passé, ils servaient à produire des chevaux de guerre.

Désormais, la plupart d’entre sont réorientés vers la sauvegarde des races locales et la production de chevaux de sport. Nijinski Blue avec son lad et son driver Pierre-Yves Verva après le Critérium de vitesse de Cagnes-sur-Mer en 2008. Jockey et driver Les jockeys et les drivers montent ou conduisent les sulkys, et se déplacent dans les différents hippodromes. Un jockey peut débuter comme apprenti au sein d’une écurie, chez un entraîneur précis. S’il atteint une renommée suffisante grâce à ses succès, il pourra travailler pour plusieurs entraîneurs et propriétaires. Un jockey de renom peut être appelé spécifiquement pour monter un cheval dans une course donnée.

Les jockeys ont la plupart du temps une spécialité en course de plat, mais certains peuvent faire carrière dans plusieurs disciplines du sport hippique. En Australie et aux États-Unis, le jockey est considéré comme un travailleur indépendant, mais n’est pas autorisé à parier sur les courses. Cavaliers d’entraînement Les cavaliers d’entraînement s’occupent du débourrage des jeunes chevaux, des soins quotidiens, ainsi que de l’entraînement. Les critères physiques sont les mêmes que pour les jockeys. Lad-jockey et lad-driver Le lad-jockey s’occupe des chevaux de galop, le lad-driver, des trotteurs.

Ces cavaliers soignent et entraînent des chevaux de course. Ils montent de 3 à 8 chevaux. Il a une solide expérience en tant que cavalier ou premier garçon. Premier garçon Le premier garçon seconde l’entraîneur, organise et répartit le travail des cavaliers d’entraînement, lad-drivers et palefreniers. Il assure également des tâches logistiques.