Dette extérieure et croissance économique : analyse de quelques cas PDF

Dette extérieure et croissance économique : analyse de quelques cas PDF publics : remède miracle ou bombe à retardement ? Dans toute la suite, nous supposerons pour simplifier l’exposé que l’entreprise redistribue tout ce qu’elle gagne. La théorie keynésienne, comme la comptabilité nationale, utilise donc la notion d’épargne.


La plupart des Pays en voie de développement connaissent des difficultés réelles à placer leurs économies sur le sentier de la croissance, conséquence de l’insuffisance des ressources financières dont ils disposent. Cette situation a poussé ces pays à recourir massivement aux emprunts extérieurs.L’utilisation judicieuse de ces ressources a permis à certains pays de réaliser de taux de croissance du PIB significatifs.En outre,l’inefficacité de la gestion des fonds reçus a alourdi la charge de la dette dans d’autres pays et a donné lieu à l’effet boule de neige.Toute tentative de remboursement du principal et des intérêts a eu pour conséquence le gonflement du stock de la dette. L’argument développé dans cet ouvrage se fonde sur le fait que le recours aux emprunts extérieurs massifs a permis quelques pays en voie de développement de relancer leurs activités économiques.En outre, les dépenses de consommation ostentatoire et de maintien au pouvoir de certains dirigeants ont eu pour effet de freiner l’élan de développement dans d’autres pays. Ce qui a plongé ces pays dans un état d’extrême pauvreté. Le remboursement de la dette devenait de plus en plus difficile.