Dictionnaire étymologique de la langue grecque : Histoire des mots PDF

Distribution des dialectes grecs autour dictionnaire étymologique de la langue grecque : Histoire des mots PDF l’Égée et à Chypre, aux alentours de 400 av. Distribution des dialectes du grec ancien aux alentours de 400 av.


D’abord notée à l’aide du linéaire B, un syllabaire, la langue grecque antique recourt plus durablement à l’alphabet grec, influencé par l’alphabet phénicien. Le grec ancien a exercé une influence durable sur de nombreuses langues pendant et après l’Antiquité, et cela jusqu’à nos jours. Cette langue continue d’être utilisée pour forger certains néologismes, notamment dans le domaine des sciences. Articles détaillés : Dialectes du grec ancien et Langues helléniques. A et vraisemblablement à l’origine du syllabaire chypriote plus tardif.

Il servait probablement à noter une forme primitive d’étéochypriote. Toutes ces écritures étaient vraisemblablement de nature syllabique. En ajoutant des voyelles à cet abjad sémitique, les Grecs sont les inventeurs des alphabets occidentaux. L’histoire de l’alphabet grec constitue un article séparé. Articles détaillés : Accentuation du grec ancien et Phonologie du grec ancien.

Il se caractérise aussi par un système de consonnes aspirées et par un jeu d’oppositions de quantités vocaliques. Il existe plusieurs règles de sandhi, tant internes qu’externes. Article détaillé : Grammaire du grec ancien. Comme d’autres langues indo-européennes anciennes, le grec est hautement flexionnel. Article détaillé : Déclinaisons du grec ancien.

Le grec moderne n’utilise plus le datif, excepté dans quelques expressions comme en taxei, mais les autres cas sont généralement conservés. Les pronoms suivent un système qui leur est propre et qui, ayant influencé les types nominaux, n’en sont pas très éloignés. Article détaillé : Conjugaisons du grec ancien. Ces catégories se divisent en un grand nombre de sous-catégories. En sorte, il n’est pas exagéré de dire qu’il existe plus de verbes irréguliers que de verbes réguliers, si du moins on s’en tient à la définition de verbe irrégulier ayant cours dans la grammaire française.