Dictionnaire amoureux du journalisme PDF

Please forward this error screen to hybrid902. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Dans de nombreux pays, une forme de  journalisme citoyen  est apparue avec le développement d’Internet et de la photographie numérique, permettant à des amateurs de dictionnaire amoureux du journalisme PDF textes et images sans passer par le filtre des médias.


 » Citizen July  » est partie intégrante de notre mythologie. Fondateur et patron emblématique de Libération, pendant 33 ans il est aussi un grand témoin de l’histoire des médias : des bidonnages au triomphe de la communication, des nouveaux médias aux reportages qui changent les manières de penser. Avec naturel, simplicité et talent, ce journaliste nous raconte toutes les facettes de ce métier, depuis les origines, jusqu’aux réseaux internet. Il évoque les figures majeures, les articles et les grandes œuvres essentielles de l’histoire du journalisme, de Hérodote à Joseph Pulitzer, de Daniel Defoe à Gabriel Garcia Marquez, de Tintin à Curzio Malaparte, d’Alexandre Dumas à Marguerite Duras, d’Albert Londres à Albert Camus, de John Reed à Michael Herr, de Voltaire à Emile Zola, de Robert Capa à Jean François Bizot … Serge July est né en 1942. Journaliste et documentariste, il a dirigé pendant 33 ans le quotidien Libération.

En théorie toujours, un média peut être engagé à condition de respecter les faits, viser l’intérêt général et exposer clairement les termes de son parti pris. Une version très proche, comportant cinq droits et dix devoirs, la charte de Munich, a été entretemps adoptée en 1971 à l’échelle européenne par l’ensemble des syndicats de journalistes. Dans les deux cas, en 1971 comme en 2011, la révision de la charte a renforcé le principe de protection des sources d’information. Le journalisme d’investigation doit parfois recourir à la méthode de la caméra cachée, mais celle-ci doit rester loyale, ce qui n’était pas le cas pour cette émission tournée dans une maison de retraite, sans véritable recoupements, alors que des témoignages pouvaient être obtenus par le consentement. Dans le cas où sa sécurité, celle de ses sources ou la gravité des faits l’obligent à taire sa qualité de journaliste, il prévient sa hiérarchie et en donne dès que possible explication au public.