Dictionnaire historique et critique: Miscellanea philosophica PDF

Pierre Bayle est le second fils d’un pasteur protestant. Instruit par son père, il apprend le grec et le latin. En 1669, il entre au collège des jésuites dictionnaire historique et critique: Miscellanea philosophica PDF Toulouse et se convertit au catholicisme.


Le Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle a marqué son époque en raison du travail titanesque de Pierre Bayle pour corriger les erreurs historiques contenues dans les précédents dictionnaires d’envergure qui furent publiés au XVIIe siècle. L’objectif de Pierre Bayle est donc de corriger et de commenter les propos tenus par d’autres auteurs, mais aussi d’y apporter un appareil critique conséquent. Ce travail historiographique – qui concerne principalement les religions et la philosophie – aboutira à la première édition du Dictionnaire en 1697, sous forme de deux volumes. Pierre Bayle continuera ensuite à corriger ses propres erreurs, jusqu’à la cinquième édition du Dictionnaire en 1734, considérée comme l’édition définitive (les éditions suivantes sont soit des copies, soit ne comportent pas la mise en page originelle).

Le travail historiographique de Pierre Bayle prend la forme d’une mise en page complexe, où se déploie l’érudition et le travail de critique de Bayle. Le texte principal est souvent composé d’une ou deux lignes en haut de la page, prenant toute la largeur de la page. En dessous de ce texte principal, en deux colonnes, se trouvent ce que Bayle appelle des « Remarques », qui sont en réalité le cœur même du Dictionnaire, là où il y a le plus à lire. A gauche et à droite de chaque page se trouve deux petites colonnes marginales où se trouvent toutes les références bibliographiques de Bayle. Chaque page a donc quatre espaces graphiques différents: 1) Le texte principal, 2) Les remarques, 3) En marge et en haut, les notes du texte principal, 4) En marge et en bas, les notes des Remarques. Ce système tabulaire, lointain héritage des mises en page des Bibles glosées, fait partie intégrante du projet critique de Pierre Bayle… mais aucune réédition (totale ou partielle) de cet ouvrage n’existe depuis 1802 avec cette mise en page tabulaire. La réédition du Dictionnaire en 2015 avec sa forme graphique originelle constitue donc un événement.

Pierre Bayle (1647-1708) était un philosophe et historien des religions. Auteur en 1682 des célèbres Pensées diverses sur la comète, Pierre Bayle est également connu pour les Nouvelles de la République des Lettres, un périodique de critique littéraire qui paru entre 1684 et 1687 et qui mettait en relation les divers intellectuels européens. Mais son chef-d’œuvre historiographique reste néanmoins le Dictionnaire historique et critique, dont la première édition a paru en 1697.

Après dix-sept mois, le 21 août 1671, il abjure et revient au protestantisme. En 1681, dans le cadre des mesures anti-protestantes, Louis XIV fait fermer l’Académie de Sedan et Bayle doit s’exiler aux Provinces-Unies. En 1684, Pierre Bayle crée et rédige un périodique de critique littéraire, historique, philosophique et théologique, les Nouvelles de la république des lettres, qui rencontre dans toute l’Europe un rapide succès. Il rédige des comptes rendus de livres publiés et donne toutes sortes de renseignements sur les auteurs dans un style et sur un ton qui restent accessibles. En 1687, Bayle, malade, doit abandonner la rédaction de ce périodique qui sera repris par la suite, mais dont le véritable continuateur est l’avocat Henri Basnage de Beauval, qui crée l’Histoire des ouvrages des savants.