DIMANCHE – LE TEMPS SUSPENDU PDF

La norme internationale ISO 8601 considère que le dimanche clôt la semaine et le code avec le chiffre 7. Pour les chrétiens, le dimanche est DIMANCHE – LE TEMPS SUSPENDU PDF jour de la résurrection du Christ ainsi que celui de la Pentecôte. Article connexe : Noms des jours de la semaine. L’expression appliquée à ce jour de la semaine est un usage chrétien manifestement fort ancien.


Six jours tendus vers le septième. Triste réalité qui associe implicitement le quotidien à une routine sans grand intérêt et projette sur le dimanche des espoirs démesurés, comme s’il devait nous guérir de la semaine, pallier les manques, pacifier, réunir, réparer. Trop d’attentes et son cortège de déception. « Ce vide spécifique des jours où rien ne manque, où l’on a tout – comme on dit – pour être heureux et le bonheur pourtant n’est pas là… » Parler du dimanche c’est réfléchir à la durée, au rythme des choses, au souvenir des dimanches passés où le temps coulait lentement avec ses rituels dominicaux, la messe, le déjeuner familial, bien ou mal vécus. On parlerait aujourd’hui du brunch, du jogging, en passant par le musée, le ciné et, au centre du dispositif, la télé pour tous : les solitaires, les vieux, les enfants et les familles confrontées, ce jour-là, à elles mêmes. Le dimanche, la chair est à vif, les contrastes s’accentuent. La lumière qui éclaire ce jour n’est pas tamisée, elle est crue. En cela, le septième jour agit comme un révélateur de notre vie.

La norme internationale ISO 8601 considère que la semaine commence un lundi et code le dimanche avec le chiffre 7. Toutefois la tendance générale semble aller vers l’adoption de la norme ISO 8601. L’Académie française note, dans la neuvième édition de son dictionnaire :  Du latin chrétien dies dominicus,  jour du Seigneur . Dans la langue courante, septième et dernier jour de la semaine. Le sabbat donné par Dieu est remplacé par le  Jour du Seigneur , institué par les hommes. Constantin déclare un justitium permanent, qui prend place ce jour connu tant des païens que des chrétiens, le  dies solis , le  jour du soleil .

Néanmoins, cette décision est à compter au nombre des actes qui favorisent indirectement la reconnaissance du christianisme. Chaque dimanche est la célébration de la résurrection du Christ, événement capital sur lequel se fonde la foi chrétienne. C’est pourquoi le dimanche est aussi considéré comme le huitième jour d’une création nouvelle inaugurée par la Résurrection. Pour les Adventistes, les Baptistes du Septième Jour et d’autres minorités chrétiennes, il n’appartenait pas à l’homme de modifier l’institution du sabbat. Le dimanche est le jour saint de la plupart des confessions chrétiennes. Pâques est toujours célébré un dimanche.