Dix petites étoiles PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. L’Étoile est un des symboles dix petites étoiles PDF orner certains maillots de football et utilisés pour préciser le palmarès des équipes concernées.


Les animaux et leurs petits se préparent chacun à passer une nuit paisible…
Au-dessus d’eux, les étoiles scintillent dans le ciel. Compte à rebours avec eux les étoiles qui s’illuminent tour à tour.

Maillot de l’équipe de France pour la Coupe du monde de 2010. Le maillot de l’équipe du Danemark a été orné d’une étoile d’argent pour rappeler la victoire lors de l’Euro 1992. Le maillot de l’équipe d’Uruguay arbore 4 étoiles. 2 pour les victoires en Coupe du monde ainsi que 2 pour les victoires dans le tournoi olympique. Les maillots de l’équipe du Japon et de l’équipe de Singapour arborent elles quatre étoiles sur leurs maillot.

Celtic pourrait en mettre quatre pour leur quarante-deux titres mais préfère arborer une unique étoile en référence à leur victoire en C1 1967, trophée européen que les Rangers n’ont pas remporté. En Serbie, le même cas de figure se présente entre les rivaux de Belgrade. Une troisième méthode est également utilisée avec une étoile par trophée. Les clubs albanais ont pour convention d’afficher une étoile pour dix titres de champion. Trois clubs de Tirana ont cet honneur. Dinamo et le Partizan en affichent une.

Cependant, le système de la DFL exclut par définition les titres hors RFA et antérieurs à 1964. Le Dynamo Berlin applique ce système avec une étoile unique notée du nombre 10 en référence à leurs 10 titres de champion de RDA. Aucune étoile n’est décernée par convention pour des titres de champions. Seuls les clubs de Huddersfield Town, Ipswich Town et Burnley ont décidé d’y faire référence. Burnley commémore leur titre de champion avec une étoile par titre et en compte deux. Trois clubs anglais symbolisent des victoires en Ligue des champions.

Malgré son titre en Ligue des champions en 2012, Chelsea n’arbore pas d’étoile sur son maillot. Les clubs autrichiens ont pour convention d’afficher une étoile pour dix titres de champion. Les deux clubs viennois du Rapid et du FK Austria arborent respectivement trois et deux étoiles. Le Standard de Liège le fait également avec une étoile pour dix titres. La Royale Union Saint-Gilloise, pourtant en seconde division, dispose également d’une étoile en référence aux 11 titres gagnés par le passé dans l’élite belge. Les clubs biélorusses adoptent par convention, la méthode d’une étoile pour cinq titres de champion.