Droits de la femme en islam PDF

Cet article présente des problèmes multiples. Vous pouvez aider à l’améliorer ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion. Cet article ne cite pas suffisamment droits de la femme en islam PDF sources.


La réorganisation et la clarification du contenu sont nécessaires. Les rôles de genre dans l’islam sont le résultat complexe et mouvant de l’interaction entre les différentes sources religieuses musulmanes, leurs interprétations ainsi que l’histoire et la tradition des pays à majorité musulmane. Kosovo, Megawati Sukarnoputri en Indonésie, ainsi que Khaleda Zia et Sheikh Hasina au Bangladesh. Article connexe : Femmes dans les sociétés arabes. Afin d’évaluer les effets de la religion musulmane sur le statut des femmes, de nombreux auteurs ont débattu de leur rôle dans la société préislamique en Arabie, rôle évidemment sujet à d’autant plus de débats et de polémiques que concernant cette période les sources historiques non musulmanes sont rares.

La position traditionnelle, notamment partagée par les musulmans et de nombreux orientalistes, représente ce statut préislamique comme particulièrement peu enviable : les pratiques de l’infanticide féminin et de la polygynie illimitée auraient été courantes. Pour l’infanticide, le sujet est traité entre autres dans la sourate pré-Hégire 16, 58-59 :  Et lorsqu’on annonce à l’un d’eux une fille, son visage s’assombrit et une rage profonde . Il se cache des gens à cause du malheur qu’on lui a annoncé. Doit-il la garder malgré la honte ou l’enfouira-t-il dans la terre ?

Arabie préislamique misogyne ne serait qu’un des aspects d’une légende noire entourant la  Jahiliya . La place des femmes dans certains textes musulmans attesteraient que dans la société mecquoise elle-même le statut de la femme n’était pas aussi sombre que la vue traditionnelle le présente. On connaît peu de choses sur ces femmes. Articles détaillés : Mariages arabes préislamiques et Réformes de la société par Mahomet.

Certains auteurs considèrent que le statut des femmes se serait dégradé après l’islamisation en Arabie. Les sources de l’islam primitif montrent une dichotomie dans son rapport aux femmes. Selon Anne-Marie Delcambre, le statut de la femme est inférieur à celui de l’homme parce que femme mais aussi en raison du risque de péché lié à la sensualité féminine. Ibn Ishak raconte dans sa Sira certaines oppositions féminines, parfois violentes, aux réformes de Mahomet.