Economie – Tle STMG PDF

Une des boutiques de Pierre Hermé. Via Antiqua au parc Astérix, un autre type d’Unité Commerciale. Le néologisme  mercatique  — du latin mercatus, commerce, trafic, négoce, place du marché, foire, venant lui-même de mercor, acheter, faire le commerce — a été inventé en Economie – Tle STMG PDF en 1970 par les économistes Jean Fourastié et François Perroux sur le modèle de  bureautique ,  informatique , etc. Le mot a été différemment adopté dans les pays et provinces francophones de certains pays et dans les pays parlant des langues d’origine latine.


Points forts

– Un ouvrage consommable couvrant l’ensemble du programme et largement plébiscité.
– Pour cette nouvelle édition, une mise à jour des données et des documents, et une préparation renforcée à l’examen (entraînements au Bac conformes à l’épreuve, fiches méthodes, lexique).
– Pour une approche très concrète, des vidéos sont également proposées.

Structure

– Des mises en situation pour aborder les notions dans un contexte quotidien, proche des élèves, une même situation servant de fil directeur au sein de chaque chapitre.
– Des exemples variés et évocateurs, construits autour de documents courts et visuels.
– Des activités de longueur variée pour vérifier les connaissances et les mettre en oeuvre dans un contexte différent.
– Un schéma de synthèse, à partir duquel les élèves peuvent rédiger leur propre synthèse, pour mettre en évidence l’essentiel : les notions du programme et leur articulation.

i-Manuel : La solution numérique pour enrichir son enseignement :
– en usage collectif, pour animer sa classe et vidéoprojeter les activités
et les corrections,
– en usage individuel pour motiver et faire travailler ses élèves sur
poste informatique. En activant les licences de ses élèves, l’enseignant
peut suivre les travaux de ses élèves, partager des documents avec
chacun d’entre eux et corriger en ligne.
+ d’infos : www.nathan.fr/i-manuel

Burkina Faso par les Éditions l’Harmattan qui ont une structure à Ouagadougou. Il s’agit de : Jean Badolo, Politique et Mercatique au Burkina Faso, 2013. En Wallonie et à Bruxelles, on emploie exclusivement le mot  marketing . Dans la province de Québec, bien que le Grand dictionnaire terminologique recommande l’emploi du mot  mercatique , cette recommandation n’a pas été suivie d’effet : il n’y a pas d’enseignement de mercatique dans les établissements scolaires du Québec et aucun éditeur n’a publié à ce jour un livre comportant  mercatique  dans le titre. Elle distingue la mercatique entrante de la mercatique sortante, la mercatique par affinité, etc. En Suisse romande, on emploie exclusivement le mot  marketing .

L’Académie royale espagnole — l’équivalent de notre Académie française — ne reconnait pas le mot  marketing  et ne parle que  mercadotecnica . Ce néologisme n’est pas adopté par l’usage. Il n’y a pas d’enseignement de mercadotecnica en Espagne et on ne trouve que trois livres comportant ce mot dans le titre au catalogue des éditeurs. Guadeloupe, Guyane, Martinique, Nouvelle-Calédonie, Réunion, Saint-Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna, etc. Académie française a recommandé le terme de  mercatique  dans son édition de 2001 et un texte officiel émanant du ministère de l’Économie et des Finances en a imposé l’emploi en 2011 à l’Éducation nationale à la place de  marketing  en en donnant une définition officielle.