Effets d’un historique d’abus incestueux sur l’apprentissage scolaire d’un jeune garçon PDF

Ce trouble peut toucher des hommes et des femmes. Les passages à l’acte de pédophiles, soit les relations sexuelles entre un adulte et un enfant — par définition au-dessous de la majorité sexuelle —, constituent, effets d’un historique d’abus incestueux sur l’apprentissage scolaire d’un jeune garçon PDF, des abus sexuels sur mineur. Le sens étymologique du mot conduit donc à l’amitié pour les enfants.


Comment l’enfant victime d’un abus incestueux se l’explique-t-il intérieurement ? Sa capacité à apprendre demeure-t-elle intacte si sa vision du monde environnant est altérée par cette expérience ? Telles sont les questions auxquelles s’intéresse cette étude qui, pour y répondre, adopte une approche qualitative d’approfondissement sur le terrain. Conviant le lecteur à remonter à la source des difficultés scolaires d’un jeune garçon, l’enquête de Geneviève Manceaux montre comment s’expriment de vives présomptions d’abus sexuel intrafamilial dans la petite enfance, qu’une collecte d’information auprès d’intervenants des milieux socio-médical et scolaire viendra étayer. Une étude rigoureuse s’adressant aux parents, aux enseignants, actuels ou en formation, aux responsables en administration de l’éducation ou en élaboration et mise en uvre de politiques éducatives, aux spécialistes de l’intervention rééducative, au personnel des organismes de protection de l’enfance et à toute personne concernée par la « cause des enfants ».

Par la suite, on a abrégé en  pédophilie , et le pédophile est devenu, à côté des grandes figures du pédéraste, du sodomite et de l’inverti, un type mineur d’homosexuel. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. La dépression, l’introversion sont également des traits prépondérants chez ces patients. Les fantaisies, impulsions sexuelles, ou comportements sont à l’origine d’une souffrance cliniquement significative ou d’une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d’autres domaines importants. Congruence émotionnelle : arrêt du développement, manque d’estime de soi, traumatisme symbolique, identification avec l’agresseur, identification narcissique. Blocage psychologique : conflit d’Œdipe, anxiété de castration, peur des femmes, expérience traumatisante avec la sexualité adulte, mauvaise adaptation sociale.

Désinhibition : trouble de l’impulsivité, sénilité, dépendances, psychoses, stress situationnel,  comportement incestueux . Leur agresseuse est alors le plus souvent leur propre mère. Dans un tiers des agressions pédophiles commises par des femmes, l’agresseuse agit seule, et dans ce cas la victime est plus souvent un garçon. Toujours d’après Franca Cortoni, les victimes d’agressions pédophiles perpétrées par des femmes auraient plus de mal à déclarer l’agression dont elles ont été victime que les victimes d’agressions commises par des pédophiles hommes. Si en 2012 le Ministère de la justice a décompté à la fois 5 femmes poursuivies pour viol sur mineur et 114 hommes, les chiffres seraient nettement supérieurs concernant les femmes pédophiles étant passées à l’acte étant donné que les signes d’agression sexuelle sur garçons ne caractérisent pas forcément un viol et ne sont pas nécessairement visibles contrairement à ceux sur filles.