En compagnie des Maîtres du Kriya Yoga PDF

Face aux questions soulevées par les rumeurs du comportement inadéquat d’un « maître », la réponse sera souvent un silence gêné, voir une mimique pleine de reproches. Pourquoi parler de tout cela ? Vous ne devez jamais regarder les défauts du Gourou, vous devez au contraire le diviniser. Il fera disparaître vos doutes, il doit être libre de en compagnie des Maîtres du Kriya Yoga PDF’avidité, de la colère et du désir.


Qu’est-ce qui fait que certains agissements particulièrement intolérables de « guides spirituels » bien connus ne fasse pas plus de bruit ? Comment des personnages qui salissent les enseignements peuvent rester en place sans créer trop de polémique ? La relation de maître à disciple si importante dans les traditions orientale et les vœux de fidélité qui vont avec y sont sans doute pour quelque chose. Et il vrai que, quand on a consacré sa vie, son temps et son argent à une communauté, quand on s’est peu à peu coupé du monde autour de nous en ne le « déchiffrant » plus qu’avec la grille de lecture du maître, il est bien difficile de reconnaître son erreur de jugement et un difficile travail de réévaluation est nécessaire. Et après tout, n’est-il pas tentant de cacher la saleté sous le tapis pour ne pas porter préjudice à tout un mouvement spirituel ? Certains diront qu’il faut se concentrer sur le positif et ne pas regarder le négatif et qu’il ne faut pas juger les autres.

On nous reprochera peut-être de remuer la « merde ». Peut-être, mais il y a sans doute des limites à ne pas franchir et qui ne dit mot consent. Par cet article, nous ne cherchons pas  la petite bête, nous ne voulons pas instaurer une « police dharmique de la braguette » ni  appliquer une grille de lecture « spirituellement correcte » sur une une quête de Soi qui peut, à certains moments, prendre des formes étranges et paradoxales. Néanmoins, la gravité de certains faits ne cesse d’alarmer et l’aveuglement général semble parfois prendre des dimensions abyssales. On ne compte plus le nombre de chercheurs sincères dont la vie a été brisée par des psychopathes déguisés en saints, avec l’approbation silencieuse du reste de leur communauté.

De récentes révélations agitent  le petit monde du Yoga, mais bizarrement sans grandes répercussions dans la communauté francophone. Nous voulions en faire part à nos lecteurs car l’organisation impliquée est bien connue et eut une grande influence sur l’évolution du yoga en Occident. Mort il y a quelques années, le Swami prônait l’abstinence, la chasteté et l’austérité alors que sa vie intime semble bien trouble. Elle explique son silence initial : « Si j’avais prévenu les autres disciples, à leurs yeux j’aurai été la seule à blâmer pour être une mauvaise disciple et pour ne pas accepter ce que le gourou faisait pour mon propre bien », « si vous appeliez à l’aide dans l’ashram, personne ne venait à votre secours ».