Entretiens avec André Ceccarelli (1CD audio) PDF

XVIIIe festival international de poésie de Medellín. Entretiens avec André Ceccarelli (1CD audio) PDF écrit en 1975 un texte intitulé L’Outrage aux mots. Poète, écrivain, essayiste, critique d’art, son amitié pour les peintres et son goût pour la peinture le conduisent à collaborer à la réalisation de très nombreux livres d’artistes et, plus récemment, à en illustrer lui-même certains. Bernard Noël fait de la poésie son principe unificateur.


Il dirigea la collection Textes chez Flammarion dans laquelle furent publiés Claude Ollier, Marc Cholodenko, Jean-Claude Montel, William Carlos Williams, ou encore E. La  sensure  est une notion construite par Bernard Noël dans son texte L’Outrage aux mots, écrit et publié en 1975. Ce mot est l’homophone de la censure, qui est la privation de parole. Bernard Noël inscrit cette notion dans le contexte politique capitaliste :  le pouvoir bourgeois fonde son libéralisme sur l’absence de censure, mais il a constamment recours à l’abus de langage. La sensure opère une violence sur la langue par une dénaturation.

Employée pour sauver l’apparence, sa volonté est le déplacement du lieu de la censure afin qu’on ne l’aperçoive plus. Bernard Noël conçoit cette notion à l’issue du procès qui lui est intenté après la parution de son premier roman, Le Château de Cène. Sa condamnation découle d’une compréhension erronée du roman par ses détracteurs, qui en modifient ainsi le sens. L’idée d’une censure par  l’inflation verbale  est reprise par Ignacio Ramonet dans La Tyrannie de la communication. Raoul Vaneigem, dans son ouvrage Rien n’est sacré, tout peut se dire, semble élaborer une réponse.

Aux éditions Bernard Dumerchez 1993 : Adam et Ève, Mikhaïl Boulgakov, théâtre, coll. 1994 : Vieira da Silva suivi de Árpád Szenes, coll. 1995 : Le Reste du voyage, vignette de Gérard Titus-Carmel, coll. Co 2008 : Ce Jardin d’Encre, ill. 2013 : Un temps sans lieu, tirage en livre d’artiste ,ill. 2007 : Les Mots recousus, avec Jan Voss, coll.

2008 : Le Volume des mots, avec Antonio Seguí, coll. 2008 : Le Conte du Hasard, avec Joël Leick, coll. 1983 : Mis par la lumière, ill. Aux éditions de la Médiathèque de la Ville du Mans Espace du sourire, ill. Aux éditions du Scorff 1997 : Site transitoire, ill. 1982 : L’air est les yeux, ill. 1984 : À partir de la fin, ill.

1985 : Fable pour le vent, ill. 1985 : Fables pour ne pas, , ill. 1988 : Le Lieu des signes, ill. 1995 : La grille du temps, ill. 1998 : Petit traité du tu, ill. 2013 : A côté du mot perdu, ill.

Aux éditions Flammarion 1983 : Poèmes 1, coll. Aux éditions Gallimard 1990 : Le Château de Cène suivi de Le Château de Hors, L’Outrage aux mots et La Pornographie, coll. 1993 : La Chute des temps suivi de L’Été langue morte, La Moitié du geste, La Rumeur de l’air et Sur un pli du temps, coll. 2006 : Le 19 octobre 1977, coll. 2006 : Extraits du corps suivi de La peau et les mots, Bruits de langues, Les états du corps et L’ombre du double, coll.