Erpétologie générale, ou Histoire naturelle complète des reptiles. Tome 3 PDF

Jump to navigation Jump to search For the species known as Gray’s rat snake, see Coluber ventromaculatus. Native to North America, Pantherophis erpétologie générale, ou Histoire naturelle complète des reptiles. Tome 3 PDF is commonly found in the forests of the eastern and central United States.


Erpétologie générale, ou Histoire naturelle complète des reptiles. Tome 3 / par A.-M.-C. Duméril,… et par G. Bibron,…
Date de l’édition originale : 1834-1854
Sujet de l’ouvrage : Herpétologie

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

It occurs relatively continuously throughout the major part of the eastern half of the United States, along the western edge of the Appalachian Mountains, from southwestern New England to the Gulf of Mexico, westward to the Mississippi River, and northward from northern Louisiana to southwestern Wisconsin. An agile climber, the gray ratsnake is at home from the ground to the tree tops in many types of hardwood forest and cypress stands, along tree-lined streams and fields, and even around barns and sheds in close proximity to people. A scent-hunter and a powerful constrictor, P. Neonates and juveniles prefer a diet of frogs and lizards.

When startled, the gray ratsnake, like other ratsnakes, stops and remains motionless with its body held in a series of wave-like kinks. The gray ratsnake will defend itself by raising its head and bluffing a strike. If handled, it will musk a victim by releasing the foul-smelling contents of its cloaca, and will bite if necessary. Habitat destruction and road mortality are leading causes of decline. Wikimedia Commons has media related to Pantherophis spiloides. Erpétologie générale ou histoire naturelle complète des reptiles.

Comprenant l’histoire des serpents non venimeux. Scientific and Standard English Names of Amphibians and Reptiles of North America North of Mexico, With Comments Regarding Confidence In Our Understanding. 1 Last updated: 24 May 2011. Peterson Field Guide to Reptiles and Amphibians of Eastern and Central North America, Fourth Edition. Boston and New York: Houghton Mifflin Harcourt.

Gabon mesure en moyenne 120 cm de longueur, bien qu’elle puisse rarement atteindre 180 cm. Serpent à la parure extrêmement colorée, qui lui permet un camouflage de premier choix sur les sols feuillus d’Afrique équatoriale, c’est une bête aux mœurs nocturnes et plutôt calme. Les adultes mesurent en moyenne 122-152 cm de longueur avec un maximum relevé de 205 cm pour un spécimen capturé en Sierra Leone. Les adultes, particulièrement les femelles, sont lourds et puissants.

2004 donnent une longueur moyenne de 80 à 130 cm, avec une taille maximale de 175 cm, en précisant : cette espèce peut atteindre une plus grande taille. Une minuscule paire de cornes est présente entre les narines redressées, ce qui la distingue de B. Il y a 12 à 16 écailles interoculaires sur la partie supérieure de la tête. Quatre ou cinq rangées d’écailles distinctes des suboculaires et des supralabiales. Au milieu du corps, on compte entre 28 et 46 écailles dorsales en lignes, qui sont toutes fortement carénées, sauf pour les lignes extérieures de part et d’autre du corps. Les écailles latérales sont très légèrement obliques.

Les écailles ventrales sont entre 124 et 140 : rarement plus de 132 chez les mâles, et rarement moins de 132 chez les femelles. 17 et 33 paires d’écailles sous-caudales : les mâles n’en ont jamais moins de 25, les femelles jamais plus de 23. La coloration se compose d’une série de pâles taches rectangulaires qui passent au centre du dos, avec des espaces foncés, tranchant avec des marques jaune sable. Les flancs sont ornés d’une série de losanges brun fauve et de barres verticales claires. Le ventre est pâle avec des taches irrégulières brunes ou noires. En Tanzanie, on trouve cette espèce dans les fourrés denses, les plantations de noix de cajou, et dans les terres agricoles sous les buissons et dans les fourrés.