Femmes du Sud, chefs de famille PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Le droit de vote est le produit d’une longue histoire qui s’inscrit dans femmes du Sud, chefs de famille PDF’histoire moderne. Le droit d’éligibilité s’est développé en parallèle. Corse deviendra française après avoir perdu la guerre contre la France.


Qu’elles soient migrantes ou femmes de migrants, épouses, divorcées ou veuves, ou encore réfugiées, les femmes du Sud qui assument la responsabilité principale d’une famille sont de plus en plus nombreuses dans le monde. Cet ouvrage aborde ce phénomène encore méconnu par la recherche francophone. Que ce soit au Sud ou en Europe, terre d’immigration, les femmes soutiens de famille ne subissent pas sans réagir les défaillances des états et le désengagement de leurs compagnons. Elles s’organisent, s’entraident et apprennent à revendiquer leurs droits.

Carte de l’Union française pour le suffrage des femmes de mai 1919 : en blanc les territoires européens où elles votaient déjà, en noir ceux où elles ne votaient pas encore, en pointillés ceux où elles espéraient voter bientôt. 1893 : la Nouvelle-Zélande accorde le droit de vote aux femmes. Leur droit à l’éligibilité viendra en 1919. Suffragettes menant un piquet le long des grilles de la Maison-Blanche, janvier 1917.

7 février 1918, un droit de vote censitaire aux femmes à partir de l’âge de 30 ans. En 1928, leur statut sera aligné sur celui des hommes. Louise Weiss et les suffragettes en 1935. 1931 : Portugal, il est reconnu aux femmes diplômées de l’enseignement secondaire alors que pour les hommes il est uniquement demandé de savoir lire et écrire. 1931 mais obtiennent le droit de vote cette même année. Premières électrices du Brésil dans le Rio Grande do Norte, 1928.

Les femmes ont eu le droit de vote grâce à leurs luttes. Au Brunei, il n’y a pas d’élections nationales, et les femmes sont donc privées du droit de vote au même titre que les hommes. Elles disposent en revanche d’un droit de vote local tout comme leurs homologues masculins. C’est aussi le cas en Arabie Saoudite. Le droit de vote ne s’applique en Arabie Saoudite que pour les élections locales. En 2011, le roi accorde le droit de vote aux femmes et le droit d’éligibilité à celles titulaires d’un diplôme d’enseignement supérieur, avec pour date d’effet les élections municipales de décembre 2015.