Fiche pratique : Le HTML pour les Emails PDF

Quelques pistes pour un système de classement efficace ! J’ai longuement hésité avant de vous parler de classement : « Non, mais tu n’y penses pas sérieusement, Diane ! Tu veux fiche pratique : Le HTML pour les Emails PDF fuir tes lectrices ?


Une fiche pratique qui servira de mémo pour bien créer et coder ses email en html afin qu’ils s’affichent bien dans la boite mail de vos destinataires et éviter les filtres anti-spam.

Il fait d’aillers partie des tâches que l’on va procrastiner en premier. Mais qui donc a eu la méchante idée de se lever un matin et d’inventer un jour une tâche aussi « inutile » ? Le classement, que l’on veuille ou non, est d’une importance capitale ! Imaginez que j’anime une formation inter-entreprises de 3 jours sur le classement, « Classemen utile et efficace » ! Oui, 3 jours pleins à parler du classement et de ses enjeux à mes stagiaires ! D’abord, pour pouvoir instantanément retrouver une information au moment où on en a besoin ou on nous le demande. Mettre en place un classement efficace suppose donc de concevoir une organisation de l’information qui tienne compte des logiques individuelles des différents protagonistes et les satisfasse.

Nous avons tous un jour été victime d’un mauvais classement : perte de temps, mauvaises décisions, énervement et impuissance sont les conséquences d’un classement dépassé et trop personnel. Nous avons tous aussi été un jour cause de désordre : emprunts de documents, retard dans la réponse, déplacement de dossiers sans mise à jour des étiquettes, entassement des affaires en cours. Le classement, au fond, c’est de la communication ! Bien classer nécessite une bonne dose d’empathie, c’est-à-dire de capacité à se mettre à la place de l’autre.

En effet, chacun d’entre nous a une logique de classement et de recherche qui lui est très personnelle. Chacun d’entre nous a une logique de classement et de recherche qui lui est très personnelle. Votre classement doit être, en quelque sorte, le reflet de vos circuits neuronaux. Il doit refléter la façon dont vous avez choisi de structurer votre activité dans votre cerveau : préférez-vous accéder à vos dossiers par clients, par type d’activités, par projets, etc. Gardez à l’esprit que la clarté que vous mettrez dans l’organisation de vos dossiers, qu’ils soient virtuels ou physiques, aura un réel impact sur votre efficacité.

Je l’ai récemment éprouvé, il y a quelques mois, quand j’ai pris le temps de faire le tri et de réorganiser les documents que j’avais accumulés sur ma Super clé USB qui me suit partout et qui fait office de bureau nomade. Mes documents avaient fini par s’y « empiler », avec de nombreux dossiers en doublon, mal classés, dont certains n’étaient même plus d’actualité. Tout ceci ne correspondait plus à mon activité. Un jour, j’en ai eu marre et j’ai consacré une après-midi entière à tout reprendre, à réorganiser et à classer ces dossiers en fonction de ce qu’était devenue mon activité à ce moment-là. Cela m’a pris du temps mais je peux vous assurer que j’en ai gagné beaucoup par la suite. J’y ai immédiatement gagné en clarté et en productivité, et ce, toutes les fois où j’ouvrais cette fameuse clé.