Flander’s Company Vol. 2 PDF

L’adamantium est un alliage de métal imaginaire apparaissant dans les comics flander’s Company Vol. 2 PDF l’univers Marvel publiés par la maison d’édition Marvel Comics. Cependant, la notoriété de l’adamantium est surtout liée au personnage de Wolverine. En anglais, adamant est également très utilisé pour signifier  inflexible  au sens métaphorique, surtout à propos du caractère d’une personne.


Que seraient les super-héros s’ils n’avaient pas de super-vilains à combattre ? Sûrement pas les stars planétaires adulées des foules que l’on connaît aujourd’hui. Non, sans une Némésis crédible, le super-héros n’est pas grand chose de plus qu’un simple représentant de l’ordre aux goûts vestimentaires douteux. Heureusement, il y a la Flander’s Company ! Cette entreprise recrute et forme les pires des vilains – la crème de la crème – avant de louer leurs services à tous les justiciers en manque de renommée. Alors certes, le patron est tyrannique, ses employés un brin loufoques, les tarifs pratiqués totalement exhorbitants… mais tout ce qui compte, finalement, c’est qu’ils servent le Mal. Et ils le servent sacrément bien !

Cet échantillon deviendra ensuite le bouclier de Captain America. Il aurait conçu l’adamantium principalement sur une base d’acier ou de titane. Dans Logan, on apprend que l’adamantium le rend malade, l’empoisonne, ce qui combiné avec l’âge avancée, réduit largement ses capacités de régénération. On ignore si la fabrication de l’adamantium implique des métaux non-existants dans le monde réel. Toutefois, l’adamantium n’a aucune propriété particulière de protection contre le magnétisme. Wolverine ne survivent aux greffes d’adamantium que parce qu’ils ont un facteur guérisseur.

Dans l’univers Marvel, il existe de nombreux métaux plus durs que ceux du monde réel, mais l’adamantium a prouvé à de nombreuses occasions être le plus résistant des métaux ayant cette propriété. Apocalypse qui le regreffa sur Wolverine. La tête de Hammerhead, un ennemi de Spider-Man. Le couteau de combat de l’Agent Zéro. Une partie unique de l’armure de l’Homme aux échasses. Dans le crossover World War Hulk, une division entière de soldats est équipée de mitrailleuses avec des balles en adamantium.

Cet alliage de fiction est considéré comme une création secrète du gouvernement américain, basée sur des alliages de métaux mélangés. La fabrication coûterait extrêmement cher, ce qui le rend excessivement rare. Pour le briser ou simplement l’endommager, il est nécessaire d’utiliser des réarrangements moléculaires très précis ou un impact d’une force inouïe avec un objet enchanté, comme le marteau de Thor, Mjöllnir, qui est composé du métal enchanté indestructible uru. Certains héros s’injectent aussi directement l’adamantium dans le sang. Celui-ci a pour propriété de se diffuser dans le sang et de se fixer aux os, ce qui permet de les rendre aussi indestructibles que ceux de Wolverine. Comme l’adamantium pur, l’adamantium secondaire est considéré comme extrêmement difficile et très cher à fabriquer. Certains héros ont trouvé un moyen de le dupliquer, mais avec une qualité et une résistance amoindries.