Foutu dimanche. : Une longue histoire PDF

Pour ce troisième opus des Défis Foutu dimanche. : Une longue histoire PDF, Ian Livingstone nous propose une aventure en plein air. Vous allez arpenter les sentiers sombres de la Forêt, en quête d’un mystérieux artefact, ou plutôt deux puisque le marteau de Gillibran a été partagé en deux morceaux, comme vous l’explique le mage Yaztromo au début de votre aventure: le manche en bois précieux et la lourde tête de fer.


Ainsi, après avoir affronté les dangers de la Forêt une première fois, j’y suis retourné pour compléter ma quête. Et je peux m’estimer chanceux d’avoir trouvé assez rapidement la partie du marteau qui me manquait. Ian Livingstone tente de nouvelles choses dans ce troisième tome, notamment cette possibilité de boucler jusqu’à ce que la quête soit complète. Pont-de-Pierre mais si vous n’avez pas trouvé les morceaux du marteau, à quoi bon. Tracer un plan n’est plus une option. Seul bémol à cette aventure: la personnalité de l’aventurier.

On vous place dans la peau d’un condottiere aguerri vivant à l’écart de la civilisation et dont le seul but semble être la quête de richesses et de combats sanglants. En appuyant un peu, on est à la limite du murderhobo. Et les choix proposés par le livre vont souvent dans le sens du combat et du massacre des antagonistes. Lorsque j’ai découvert Adventuria, j’ai tout de suite pensé à l’Aventurie, la contrée décrite dans le jeu de rôle L’Œil Noir. Et pour cause puisque ce premier volume d’Adventuria propose quatorze morceaux symphoniques explorant les grands thèmes de l’heroic fantasy avec des titres tels que Oakenthrone, Ride with the Dragons, A Warrior’s Fate ou encore Welcome to Adventuria. La jaquette de l’album, avec son chevalier en armure surplombant une fabuleuse cité aux allures de Minas Tirith, ne laisse aucun doute quant à la thématique.

Ca reste très mainstream mais plaisant à écouter. Les Space Critters débarquent sur la Terre dévastée de In The Light of a Ghost Star. Le résultat est coloré et amusant. J’imagine déjà ces petites créatures velues se baladant dans les vestiges de nos civilisations, collectant artefacts technologiques et affrontant les créatures mutantes et les dangers de cette Terre du future. Il faut encore que je prépare une petite aventure pour ces boules de poils de l’espace. Pour ceux et celles qui n’auraient pas connu la grande époque des Livres Dont Vous Êtes Le Héros,  la Fighting Fantasy Fest est en quelque sorte la grand-messe des Défis Fantastiques, collection emblématique des livres-jeux. Steve Jackson, Ian Livingstone et bien d’autres.

Cette troisième édition du Fighting Fantasy Fest est sans nul doute un événement à ne pas manquer. Cela dit, je suis plutôt du genre hobbit et je ne quitte pas souvent ma Comté natale. De plus mon niveau d’anglais parlé est trop hasardeux pour me risquer en terre d’Albion. Je vais très certainement e contenter de suivre la chose de loin, par écrans interposés. Dommage qu’un tel événement n’ait pas lieu sur le continent et en français. A noter que la Citadelle du Chaos a été récemment rééditée mais je me suis basé sur la version de 1985 pour rédiger cet article.