Français Histoire géographie 3e enseignement adapté : Vie sociale et professionnelle Education civique PDF

Les classes d’enseignement spécialisé furent les toutes premières classes d’français Histoire géographie 3e enseignement adapté : Vie sociale et professionnelle Education civique PDF spécialisés dans les collèges, de type Segpa, mais elles étaient alors destinées aux élèves ayant des handicaps. La circulaire du 27 décembre 1967 indique qu’elles sont autonomes sur le plan pédagogique et intégrées aux collèges d’enseignement secondaire. Mais l’intégration est souvent factice : les locaux souvent séparés et les projets distincts.


Ce manuel pluridisciplinaire est conçu pour les élèves de 3e de l’enseignement adapté (SEGPA, EREA, CLIPA…). Fédérées autour de thèmes qui
concernent la vie quotidienne ou la future vie professionnelle des élèves, les notions et compétences à acquérir en français, histoire géographie, vie sociale et professionnelle et éducation civique, sont mises en contexte à travers un questionnement. Dans l’esprit de l’enseignement
adapté, l’ensemble du manuel est constitué de doubles pages indépendantes, qui sont autant de pistes, d’amorces, pour élaborer une séance : l’équipe pédagogique est alors libre de construire le parcours le mieux adapté à sa classe. Richement illustré, en couleurs, proche des préoccupations des adolescents, ce livre est là pour valoriser l’enseignement adapté et pour mener les élèves aux classes de CAP.

La SES délivre un enseignement général et un apprentissage professionnel. Elle accueille 90 élèves déficients intellectuels légers et ne présentant pas de handicap associés. Les sections d’enseignement général et professionnel adapté ont été créées en 1996. A la différence des SES, qui accueillaient des élèves reconnus « handicapés », les SEGPA accueillent des élèves en échec scolaire qui ne seraient pas en mesure de suivre une scolarité ordinaire en collège. Les Segpa sont le point de rencontre de quatre axes : l’enseignement spécialisé, l’enseignement primaire, l’enseignement secondaire et l’enseignement professionnel. Certains Erea accueillent des élèves en situation de handicap et sont donc classés par types de troubles comme celui de Chamigny, où sont reçus des élèves avec des troubles cognitifs, des troubles du comportements, d’autres sont spécialisés dans la surdité, etc. Les élèves sont admis en SEGPA sur décision de l’inspecteur d’académie, après accord des parents et avis de la commission départementale d’orientation.

Il est adjoint au chef d’établissement en tant que « directeur-adjoint chargé de la SEGPA ». L’organisation des cours est semblable au collège classique. Ils poursuivent généralement leur formation en lycée professionnel ou en centre de formation d’apprentis. Le dossier des élèves est étudié à la demande de l’établissement scolaire ou des parents par la commission départementale d’orientation. C’est à la suite de la décision de l’inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’éducation nationale, et après l’accord des parents ou du représentant légal de l’enfant que l’élève est admis en SEGPA. Un bilan annuel des élèves qui est transmis aux parents est réalisé par les directeurs-adjoints d’une SEGPA. Une révision d’orientation peut être voulue par l’établissement ou la famille.