Géopolitique de l’Energie PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. L’énergie est un secteur de première importance pour l’économie. L’énergie géopolitique de l’Energie PDF essentielle au bon fonctionnement de l’activité économique, puisque toute transformation de matière première, tout travail et tout mouvement requièrent de l’énergie.


Associée depuis la première révolution industrielle à la production et à la quête de puissance, l’énergie est l’une des questions majeures posées à la politique des Etats par son caractère vital pour l’économie. Les perspectives d’épuisement, la diversification des sources et les effets climatiques de son utilisation en font un sujet complexe de la géopolitique. La flambée des cours du pétrole procure à certains une manne colossale. Le pétrole alimente un nouveau « Grand jeu » en Asie centrale et en Afrique, pendant que les besoins de la Chine exercent une forte pression sur les relations internationales. Par ailleurs, les conséquences environnementales des choix énergétiques interrogent chaque pays sur sa responsabilité de pollueur ou sa position de (future) victime du changement climatique. L’éventuelle reconversion vers d’autres sources d’énergie peut mener à une redistribution des cartes ainsi qu’à une relocalisation des activités.

Cet ouvrage intéressera tous ceux qui se préoccupent de la question énergétique et de ses enjeux dans le monde actuel.

La prise de conscience des effets du réchauffement climatique a conduit ces dernières années à un débat mondial sur la maîtrise des émissions de gaz à effet de serre et à des actions pour leur réduction. Pendant la plus grande partie de son histoire, l’humanité n’a disposé que d’énergies renouvelables pour couvrir ses besoins énergétiques. Au Paléolithique, les seules énergies disponibles étaient la force musculaire humaine et l’énergie de la biomasse utilisable grâce au feu. Le Néolithique a apporté un progrès déterminant avec l’invention de la traction animale, qui est survenue plus tard que la domestication des animaux. L’invention de la marine à voile a été un progrès important pour le développement des échanges commerciaux dans le monde. Celle des moulins à eau et à vent a également apporté une énergie supplémentaire considérable.

Europe continentale, à l’Amérique du Nord, et au Japon. Londres à partir de 1812, puis sur le continent européen. L’hydroélectricité progresse peu à peu en puissance et en complexité, pour s’épanouir à partir des années 1950 avec l’épopée des grands barrages aux États-Unis, en Europe et en Russie, puis en Amérique latine et en Asie, en particulier en Chine, qui prend la tête du classement des producteurs hydroélectriques avec plus du quart de la production mondiale. Nombre et puissance des réacteurs nucléaires en service dans le monde jusqu’en 2011.

Les éoliennes sont réapparues à partir des années 1990, bénéficiant de techniques plus performantes issues de l’aviation. Si l’énergie est un concept unitaire sur le plan physique, elle prend plusieurs aspects du point de vue des sociétés humaines, en fonction de la manière dont elle est à mise à leur disposition. Il existe des sources d’énergie qui sont régénérées par des processus naturels dans la mesure où on les exploite sans dépasser les limites de cette capacité de régénération : on les nomme par convention énergies renouvelables. Carte de la répartition de la production d’énergie dans le monde entre 1989 et 1998. Les sources d’énergies non renouvelables sont des matières premières dont les stocks ne se reconstituent pas à l’échelle d’une vie humaine. Les énergies non renouvelables comprennent, outre les énergies fossiles, l’énergie d’origine nucléaire obtenue par fission nucléaire, la fusion nucléaire faisant l’objet de recherches pour une mise en œuvre éventuelle à l’échelle industrielle à très long terme.

L’ensemble de ces énergies sont produites à partir d’un stock fini de matières premières présentes dans le sol, dont la reconstitution n’est pas possible par des processus naturels à l’échelle humaine. Les énergies renouvelables correspondent à des sources d’énergie de flux ou dont les stocks peuvent se renouveler en quelques années ou quelques dizaines d’années. On peut remarquer que les deux premières de ces sources relèvent de l’énergie nucléaire : fusion dans le cas du soleil, fission dans le cas de l’énergie thermique du sous-sol, produite par la fission d’atomes d’uranium ou de thorium dans le noyau terrestre. Le contrôle d’une ressource énergétique fossile crée une rente dont son propriétaire peut tirer un profit. Les prix des combustibles fossiles sont très volatils. Dans le secteur électrique, la distribution est assurée par le gestionnaire du réseau de distribution qui gère les réseaux à moyenne et basse tension.

Article détaillé : Ressources et consommation énergétiques mondiales. Articles détaillés : Consommation énergétique mondiale par secteur et Secteur d’utilisation de l’énergie. Article détaillé : Consommation mondiale par source d’énergie. Article détaillé : Consommation d’énergie par habitant. Les premières étapes de cette révolution se mettent en place avec le développement de l’autoconsommation d’énergie solaire favorisée par la généralisation des compteurs intelligents et les premières expérimentations de smart grids. Pierre Pétrequin, Rose-Marie Arbogast, Anne-Marie Pétrequin, Samuel Van Willigen, Maxence Bailly, Premiers chariots, premiers araires : La diffusion de la traction animale en Europe pendant les IVe et IIIe millénaires avant notre ère, CNRS, coll.

Les Structures du Quotidien, Armand Colin, 1979, 554 p. Titusville, en Pennsylvanie, 1896, Bibliothèque du Congrès. History of energy – Hydropower, EIA. Les débuts de l’électricité en Suisse, e-periodica. Aristide Bergès, Maison Bergès, musée de la houille blanche.