Guide clause, traite pratique du jardinage PDF

Sauter à la guide clause, traite pratique du jardinage PDF Sauter à la recherche Daucus carota subsp. C’est une racine riche en carotène.


La carotte cultivée appartient à la sous-espèce Daucus carota subsp. Faux chervis, gironille, pastenade et moulette en sont des synonymes, ainsi que passenaille ou patenaille en Savoie et dans la zone arpitane en général. La carotte est une plante herbacée bisannuelle qui peut atteindre jusqu’à 30 centimètres de haut, à longue racine pivotante, le plus souvent blanchâtre ou orange, épaisse et allongée. La tige haute de 30 à 80 cm est rigide et couverte de poils raides. Les fleurs blanches, de petite taille, sont regroupées en ombelles d’ombellule, inflorescence typique de la famille.

Elles sont petites, brun verdâtres ou grises, convexe d’un côté, aplatie de l’autre. Il faut compter 700 à 800 graines par grammes. Asie centrale et occidentale et en Afrique du Nord. Il en existe de nombreuses sous-espèces et variétés. La carotte cultivée est présente dans toutes les zones tempérées du monde. L’ancêtre sauvage de la carotte provient d’Iran, qui reste le centre de la diversité de Daucus carota. La carotte sauvage est une parente de la carotte du jardin.

La carotte du jardin produit sa partie comestible la première année et fleurit la deuxième. On peut distinguer deux variétés de carottes : la carotte de l’Est et la carotte de l’Ouest. Asie centrale, dans ce qui est l’Iran actuel. Les carottes de l’Est, encore présentes aujourd’hui, sont souvent violettes ou jaunes et ont parfois une racine branchée. La couleur violette est due à la présence d’anthocyanes. C’est la première carotte charnue, dite  carotte longue orange .

Les variétés maraîchères sont cultivées comme des plantes annuelles car le jardinier s’intéresse à la racine tubérisée et non à la graine. La plupart des variétés cultivées sont de couleur orange. Il existe aussi des carottes fourragères blanches. La culture des carottes demande un sol meuble et léger, permettant un drainage naturel. L’absence de cailloux, graviers, ou autres obstacles est nécessaire afin d’éviter que les carottes ne fourchent. Pour une bonne croissance, la carotte a des besoins élevés en eau dans le mois suivant le semis, en azote pendant le développement du feuillage et en potassium pendant la phase de développement de la racine.